Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon envisage d'autres allégements fiscaux pour l'industrie des semi-conducteurs

Science/Tech 30.12.2022 à 15h40
Le président Yoon Suk Yeol (au c.) et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte (à g.) conversent avec les chefs des fabricants de puces, dont le président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)

Le président Yoon Suk Yeol (au c.) et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte (à g.) conversent avec les chefs des fabricants de puces, dont le président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 30 déc. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk Yeol a ordonné ce vendredi au gouvernement d'envisager des allégements fiscaux supplémentaires pour le secteur des semi-conducteurs et d'autres industries stratégiques, a déclaré le bureau présidentiel.

En vertu d'une révision du code fiscal récemment adoptée, les grandes entreprises peuvent bénéficier d'une exonération fiscale de 8% sur les investissements dans les puces et les installations industrielles stratégiques. Le nouveau taux marque une hausse de 2 points de pourcentage par rapport à celui de 6% à l'heure actuelle mais est beaucoup plus bas que les 20% initialement visés par le Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir.

«Il est regrettable que les avantages fiscaux proposés par le comité spécial des semi-conducteurs du PPP n'aient pas été suffisamment discutés», a dit Yoon, selon le porte-parole adjoint présidentiel Lee Jae-myoung.

«En particulier, les technologies stratégiques nationales, tels que les semi-conducteurs, sont un actif national sécuritaire et des technologies fondamentales pour nos industries, alors je souhaite voir le ministère de l'Economie et des Finances envisager des moyens d'étendre davantage les avantages fiscaux pour les industries stratégiques nationales, comme l'industrie des semi-conducteurs, en consultation avec les ministres concernés», a-t-il indiqué.

Le cabinet projette d'approuver le code fiscal révisé plus tard ce vendredi.

Lee a également dit que Yoon a aussi regretté que l'impôt sur les sociétés ait été diminué de seulement un point de pourcentage après les propositions du PPP de 25% pour les moyennes entreprises et 20% pour les grandes entreprises, tandis que le gouvernement a cherché à le baisser de 3 points de pourcentage.

«En raison de la résistance du parti d'opposition qui a profité de sa majorité au Parlement, la diminution du taux d'imposition le plus élevé de l'impôt sur les sociétés, qui visait à améliorer la compétitivité mondiale des entreprises et à étendre les investissements, n'a pas été complète», a dit Yoon.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page