Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Trudeau et Kishida appellent de nouveau au «démantèlement complet» des armes nucléaires du Nord

Corée du Nord 13.01.2023 à 11h15
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau au centre de convention IFEMA à Madrid, le jeudi 30 juin 2022, avant de rencontrer le président Yoon Suk Yeol en marge du sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan). (Photo d'archives Yonhap)

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau au centre de convention IFEMA à Madrid, le jeudi 30 juin 2022, avant de rencontrer le président Yoon Suk Yeol en marge du sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan). (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 13 jan. (Yonhap) -- Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et son homologue japonais, Fumio Kishida, se sont rencontrés à Ottawa ce jeudi (heure locale) et ont affiché leurs préoccupations sur les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord tout en appelant de nouveau au «démantèlement complet» de son arsenal nucléaire.

Alors que Kishida effectue sa première visite au Canada en tant que dirigeant japonais dans le cadre de sa tournée dans plusieurs pays du G7, le Japon assume actuellement la présidence du G7. Kishida et Trudeau ont échangé sur différents sujets de l'actualité mondiale. En particulier, les deux Premiers ministres ont affiché «leurs profondes préoccupations face à la menace que constituent les programmes d'armement nucléaire et de missiles balistiques de la Corée du Nord», d'après l'annonce du cabinet du Premier ministre canadien sur son site Web officiel, ce vendredi (heure de Séoul).

Ils ont également réitéré «leur soutien au démantèlement complet, vérifiable et irréversible des armes nucléaires de la Corée du Nord» tout en réaffirmant «leur engagement envers l'effort multinational de surveillance des sanctions des Nations unies contre la Corée du Nord.» Le Canada a engagé des forces armées pour la surveillance maritime des possibles activités d'évasion des sanctions onusiennes contre le Nord, sous l'opération NEON, notamment des transbordements de carburant.

Kishida effectue une tournée dans des pays du G7 depuis le 9 janvier dernier et a rencontré le président français Emmanuel Macron, la Première ministre italienne Giorgia Meloni, le Premier ministre britannique Rishi Sunak et le Premier ministre canadien Justin Trudeau dans le but d'organiser le sommet du G7 qui aura lieu en mai à Hiroshima, au Japon. Kishida finira son périple aux Etats-Unis afin d'y rencontrer le président américain Joe Biden.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page