Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang prévoit une poursuite des tensions intercoréennes

Corée du Nord 17.01.2023 à 17h03
Le vice-ministre de l'Unification, Kim Ki-woong, prend la parole lors d'une réunion sur les droits de l'Homme en Corée du Nord au complexe gouvernemental à Séoul, le vendredi 9 décembre 2022.

Le vice-ministre de l'Unification, Kim Ki-woong, prend la parole lors d'une réunion sur les droits de l'Homme en Corée du Nord au complexe gouvernemental à Séoul, le vendredi 9 décembre 2022.

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a évalué ce mardi que la Corée du Nord a prévu une poursuite des tensions intercoréennes en maintenant son principe de «puissance pour la puissance» et en augmentant aveuglement l'armement.

Le vice-ministre de l'Unification Kim Ki-woong a fait cette évaluation lors d'un compte-rendu à la commission parlementaire des affaires étrangères et de l'unification, en ajoutant que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a montré son hostilité en décrivant la Corée du Sud comme un «ennemi évident» lors de la 6e réunion élargie du 8e Comité central du Parti du travail tenue fin décembre.

Concernant l'état actuel de Pyongyang, Kim a dit que le régime nord-coréen se concentrait actuellement sur le soutien des décisions prises lors de la réunion plénière sur fond de situations difficiles à l'intérieur et à l'extérieur et il a également analysé que la Corée du Nord devrait chercher à promouvoir les politiques du Parti et de la nation en discutant des tâches politiques, du budget de l'Etat et d'autres sujets lors de la 8e réunion de l'Assemblée populaire suprême (APS) prévue aujourd'hui.

L'officiel a pronostiqué une aggravation des difficultés des citoyens nord-coréens alors que la crise économique déclenchée par la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) devrait se poursuivre cette année.

«(Le ministère) répondra fermement aux provocations militaires de la Corée du Nord et en même temps, fera des efforts pour la gestion stable de la situation politique sur la péninsule coréenne», a déclaré Kim. «En cas de provocation nord-coréenne, (la Corée du Sud) répondra immédiatement en se basant sur la forte alliance Corée du Sud-Etats-Unis, et si la Corée du Nord viole de nouveau le territoire sud-coréen, (nous) envisagerons l'annulation de l'accord militaire intercoréen du 19-Septembre», a-t-il averti.

Le vice-ministre a déclaré, cependant, que le gouvernement continuerait ses efforts pour une reprise du dialogue avec le Nord et chercherait à concrétiser les plans conjoints de développement économique en cas de réponse du Nord à l'«initiative audacieuse» du Sud qui cherche à aider Pyongyang et à améliorer son économie en échange de mesures de dénucléarisation.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page