Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Naufrage d'un cargo : 14 marins retrouvés, dont 9 inconscients, et 8 disparus

National 25.01.2023 à 16h41
La police maritime entame son opération de secours en mer à chercher les survivants du cargo hongkongais, le mercredi 25 janvier 2023 au sud-est de l'île de Jeju. (Photo fournie par la police maritime de Jeju. Revente et archivage interdits)

La police maritime entame son opération de secours en mer à chercher les survivants du cargo hongkongais, le mercredi 25 janvier 2023 au sud-est de l'île de Jeju. (Photo fournie par la police maritime de Jeju. Revente et archivage interdits)

SEOGWIPO, 25 jan. (Yonhap) -- Un navire cargo battant pavillon hongkongais, Jin Tian (6.551 tonnes), transportant du bois naturel, a coulé dans les eaux situées entre la Corée du Sud et le Japon, à 148,2 km au sud-est de Seogwipo de l'île sud-coréenne de Jeju, ce mercredi matin à 1h45, l'heure à laquelle un signal de détresse a été lancé par un humain (DSC ou ASN, Appel Sélectif Numérique).

Parmi les 22 marins qui étaient à bord, 14 marins ont été retrouvés par la police maritime et les navires qui passaient près du lieu de l'accident. Mais 9 des 14 personnes secourues ont été retrouvées inconscientes alors que 8 autres sont toujours portées disparues. Le capitaine de ce cargo a eu un contact téléphonique à 2h41 dans lequel il a dit qu'il abandonnait le navire avec son équipage.

Ensuite, une balise de détresse satellitaire, l'EPIRB (Emergency Position Indicating Radio Beacon), flottait à la surface de l'eau à 3h07. La police maritime a estimé que le cargo a coulé complètement au moment où l'EPIRB a été déclenchée automatiquement par pression hydraulique.

Actuellement, l'opération de secours pour les 8 marins disparus est en cours et les autorités de secours ont retrouvé sur le lieu du naufrage deux canots de sauvetage ainsi que trois radeaux gonflables, mais personne n'était à bord, d'après la branche à Jeju de la police maritime. Elle a également détaillé que l'opération se déroule en coopération avec les garde-côtes japonaises et qu'il y avait 14 Chinois et 8 Birmans à bord. Les deux autorités de protection maritime ont mobilisé au total cinq navires, quatre avions de surveillance ainsi que deux cargos étrangers.

Le lieu de l'accident. (Infographie Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page