Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Netflix : «Black Knight» transpose la fracture sociale dans un monde postapocalyptique

Sport/Culture 10.05.2023 à 16h48
Affiche de «Black Knight»
Affiche de «Black Knight»

Poster coréen de la nouvelle série de Netflix «Black Knight». (Image fournie par Netflix. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 10 mai (Yonhap) -- La nouvelle série coréenne de Netflix «Black Knight», dont la sortie est prévue pour ce vendredi, est actuellement un des titres les plus attendus sur la plate-forme du leader mondial du streaming. Tout comme le film «Parasite» ou la série «Squid Game» avant elle, cette série compte utiliser les codes du film de genre pour porter un regard critique sur la société, en l'occurrence un univers postapocalyptique cauchemardesque dans lequel l'accès aux ressources nécessaires à sa survie est décidé selon sa place dans la société.

Inspirés du webtoon éponyme créé par Lee Yong-gun, cette série de science-fiction nous fera suivre les aventures de réfugiés qui tentent de survivre dans un monde ravagé par la chute d'une comète. La pollution causée par le cataclysme ayant rendu l'air irrespirable, ce qui reste de l'espèce humaine dépend entièrement des «chevaliers noirs», des coursiers qui n'hésitent pas à affronter les milieux les plus hostiles pour apporter oxygène et autres ressources élémentaires aux plus offrants.

Kim Woo-bin figure en tête d'affiche avec son rôle de réfugié identifié par l'immatricule «5-8» qui voit dans ces chevaliers noirs le moyen d'améliorer son sort. Il forme une escouade en recrutant parmi les plus démunis, avec pour dessein secret de renverser l'ordre établi. Song Seung-hyeon joue l'héritier d'une puissante entreprise qui contribue au partage inégal des ressources, alors qu'Esom fait partie des services secrets de l'armée et infiltre le groupe créé par 5-8.

Le réalisateur et scénariste Choi Eui-seok explique que cette adaptation télévisuelle restera fidèle au webtoon d'origine mais qu'il a dû procéder à des modifications pour faire tenir l'histoire en six épisodes et qu'il a également inclus de nouveaux personnages propres à la série. «J'ai lu le webtoon et j'ai adoré son univers», a-t-il dit durant une conférence de presse mercredi. «J'ai décidé de l'adapter en série télévisuelle parce que le concept de livreurs qui fournissent de l'oxygène et autres produits de première nécessité me plaisait.»

Kim, quant à lui, considère cet univers dystopique pas si étranger qu'il n'y parait de prime abord, rappelant par exemple que le port du masque est longtemps resté obligatoire à cause de la pandémie de Covid-19. «Je me disais que ce genre de choses pourrait vraiment se réaliser dans le futur», a-t-il commenté.

La star voit dans son personnage une sorte de figure digne des légendes, qui n'hésite pas à se battre contre les injustices sociales car il sait très bien ce que c'est que de vivre en tant que réfugié dans un monde divisé. 5-8 et sa bande de mercenaires seront à retrouver sur Netflix à partir du 12 mai.

fabien@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page