Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul cherche à attirer davantage d'investissements de sociétés suisses de biotechnologie

Actualités 18.05.2023 à 16h05
Le ministre du Commerce Ahn Duk-geun (à dr.) échange le jeudi 18 mai 2023 une poignée de main avec le conseiller fédéral suisse Guy Parmelin, à la tête du département fédéral de l'Economie, de la Formation et de la Recherche, dans un hôtel de Séoul.

Le ministre du Commerce Ahn Duk-geun (à dr.) échange le jeudi 18 mai 2023 une poignée de main avec le conseiller fédéral suisse Guy Parmelin, à la tête du département fédéral de l'Economie, de la Formation et de la Recherche, dans un hôtel de Séoul.

SEOUL, 18 mai (Yonhap) -- Le ministre du Commerce Ahn Duk-geun a sollicité ce jeudi le gouvernement suisse d'encourager les sociétés de biotechnologie à accroître leurs investissements en Corée du Sud, a fait savoir le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Ahn a formulé cette demande lors d'une réunion avec le conseiller fédéral suisse Guy Parmelin, chef du département fédéral de l'Economie, de la Formation et de la Recherche (DEFR), alors que les deux parties ont discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le commerce, les investissements et la bio-industrie, selon le ministère.

«La Corée du Sud favorise activement le secteur de la biotechnologie et les deux pays travaillent étroitement dans les domaines du numérique et de la bio-santé en utilisant l'intelligence artificielle et d'autres technologies avancées. La Corée du Sud est une destination attractive pour les investissements», a déclaré Ahn lors de la réunion.

En particulier, il a demandé le soutien du gouvernement suisse afin que de grandes sociétés pharmaceutiques telles que Novartis et Roche accroissent leurs investissements en Corée du Sud. Au cours de la réunion, les deux ministres sont convenus de poursuivre des consultations en vue d'améliorer l'accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et l'Association européenne de libre-échange (AELE), selon le ministère.

L'AELE est un bloc économique rassemblant quatre pays, à savoir la Suisse, l'Islande, la Norvège et le Lichtenstein, et l'ALE Corée du Sud-AELE a été signé en juillet 2005 et est entré en vigueur l'année suivante. La Corée du Sud et la Suisse marquent cette année le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page