Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un bateau nord-coréen ordonne à un navire marchand sud-coréen en mer de l'Est de prendre le large

National 23.05.2023 à 15h27
Photo non datée montrant des navires (Yonhap)

Photo non datée montrant des navires (Yonhap)

SEOUL, 23 mai (Yonhap) -- Un bateau nord-coréen a envoyé un avertissement à un navire battant pavillon sud-coréen qui se trouvait dans les eaux internationales en mer de l'Est, lui demandant de prendre le large. L'incident se serait déroulé le 8 mai d'après les informations fournies mardi par des sources au sein du gouvernement, ce qui soulève des questions sur la sécurité maritime autour de la péninsule coréenne alors que les tensions sont au plus haut.

Des personnes à bord du bateau nord-coréen auraient été aperçues en train de faire des gestes en direction du cargo de 30.000 tonnes qui comporte 21 membres d'équipage, dont deux Sud-Coréens, avant qu'un message n'ait été envoyé par les canaux internationaux de communication maritime exhortant le navire de rejoindre la haute mer. Il n'a pas été possible jusqu'à présent de déterminer si les Nord-Coréens étaient des garde-côtes ou des civils.

Le navire marchand a immédiatement rapporté les événements à son siège social et au ministère des Océans et de la Pêche et a dévié sa route pour rejoindre les eaux au sud de la Ligne de limite du Nord (NLL), la frontière maritime de facto entre les deux Corées. L'armée du Sud est restée sur le qui-vive jusqu'à ce que le navire marchand soit en sécurité.

Une source au sein du gouvernement a refusé de fournir de plus amples détails mais a affirmé sous condition d'anonymat : «Notre armée reste en état d'alerte complet en préparation à différentes situations, y compris les potentielles provocations nord-coréennes.»

Cet incident est survenu alors que les craintes persistent quant aux risques que Pyongyang monte d'un cran supplémentaire dans ses provocations. La Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon ont récemment redoublé d'efforts diplomatiques pour renforcer leur coordination sécuritaire afin de contrer plus efficacement les menaces nucléaires et balistiques du Nord.

fabien@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page