Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

Trump est prêt à tout donner après la dénucléarisation, selon Moon

03.12.2018 à 11h35 replay time02:34

Regarder la prochaine

AVION PRESIDENTIEL, 03 déc. -- Le président américain Donald Trump est prêt à donner tout ce qu'il a promis à la Corée du Nord si le régime communiste applique fidèlement les mesures de dénucléarisation, a dit dimanche le président Moon Jae-in.

Moon a fait savoir que Trump lui a demandé de transmettre ce message au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors de leur sommet de vendredi dernier, tenu en marge du sommet du G20 en Argentine.

«Et le message était que le président Trump a un point de vue très favorable envers le président Kim, qu'il l'apprécie et donc qu'il souhaite que le président Kim applique le reste de leur accord, et qu'il réalisera tout ce que le président Kim veut», a dit Moon lors d'une rencontre avec des journalistes dans l'avion présidentiel en route vers la Nouvelle-Zélande.

Trump et Kim ont tenu leur tout premier sommet en juin, au cours duquel Kim s'est engagé à la dénucléarisation complète de son pays en échange de garanties de sécurité de la part des Etats-Unis.

Trump a accepté de rencontrer à nouveau Kim, mais la date exacte n'a pas encore été décidée dans un contexte d'éventuel soupçon sur les récompenses anticipées ou les mesures correspondantes en échange des mesures de dénucléarisation du Nord.

Lors de leur réunion de vendredi, Moon et Trump se sont entendus sur le fait qu'il était important de maintenir les sanctions existantes jusqu'à ce que la Corée du Nord achève la dénucléarisation complète, avait dit plus tôt le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Le président sud-coréen a ajouté que les mesures correspondantes ne devraient pas forcément être une levée ou une réduction des sanctions.

«Les mesures correspondantes pourraient ne pas signifier une réduction et une levée des sanctions, mais pourraient être un report ou une réduction des exercices militaires Corée du Sud-Etats-Unis, des aides humanitaires ou même des échanges non politiques comme les échanges sportifs et culturels», a dit Moon.

A une question sur la possibilité de visite de Kim à Séoul avant la fin de cette année, Moon a répondu que c'était toujours possible et que cela dépendait uniquement de Kim.

Kim avait plus tôt accepté de se rendre dans la capitale de la Corée du Sud pour répondre à la visite de Moon à Pyongyang en septembre pour leur troisième sommet bilatéral.

Cependant, nombreux sont ceux qui prévoient que le quatrième sommet Moon-Kim pourrait être reporté, au moins jusqu'à après le deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis qui devrait se tenir au début de l'année prochaine.

Moon a dit que lui et Trump non seulement sont convenus de la possibilité d'un sommet intercoréen avant le sommet Etats-Unis-Corée du Nord proposé, mais aussi ont été d'accord pour dire qu'une visite de Kim à Séoul pourrait donner un nouveau souffle aux efforts de dénucléarisation de la péninsule coréenne.

«Il y a eu des préoccupations selon lesquelles sa visite réciproque avant la réunion de haut niveau entre le Nord et les Etats-Unis pourrait être un poids, mais je peux vous dire que de telles préoccupations ont disparu après ma rencontre avec le président Trump», a-t-il ajouté.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page