Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

WASHINGTON, 02 jan. -- Le président américain Donald Trump a annoncé ce mercredi avoir reçu une «lettre formidable» de la part du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et s'attendre à tenir bientôt une nouvelle réunion avec lui.

Kim a dit mardi, dans son message du Nouvel An, être prêt à une deuxième rencontre avec Trump à tout moment et à s'engager à la «dénucléarisation complète».

Il a cependant averti que le Nord pourrait être contraint de «chercher une nouvelle voie» pour défendre ses intérêts si les Etats-Unis continuent à imposer des sanctions et à faire pression contre le régime.

«Je viens d'avoir une lettre formidable de Kim Jong-un», a dit Trump aux journalistes lors d'une réunion du cabinet à la Maison-Blanche, en montrant un papier qui semblait être la lettre.

«Nous avons fait beaucoup de progrès avec la Corée du Nord et Kim Jong-un. Le président Kim, nous avons établi une très bonne relation. Beaucoup de bonnes choses se déroulent», a dit Trump avant d'ajouter qu'il n'était «pas du tout pressé» tant le Nord continuera à s'abstenir d'effectuer des essais nucléaires et balistiques.

Reste à savoir quand le président américain a reçu la lettre. Un quotidien sud-coréen a plus tôt rapporté que la lettre a été délivrée vendredi dernier.

Les deux leaders ont échangé une série de lettres, dont certaines sont rendues publiques, à la suite de la proposition de Kim l'année dernière de rencontrer Trump et de résoudre les tensions accrues causées par les essais nucléaires et balistiques du Nord.

Ils ont tenu leur premier sommet en juin à Singapour et sont convenus de «travailler vers» la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne en échange d'une garantie de sécurité de la part des Etats-Unis.

L'application de l'accord a été suspendue comme le Nord demande un assouplissement des sanctions et les Etats-Unis plus de mesures concrètes pour le démantèlement du programme nucléaire du régime.

Toutefois, Trump a dit le mois dernier s'attendre à un deuxième sommet en janvier ou février.

«J'ai hâte de rencontrer le président Kim», a dit mercredi. «Nous allons la préparer. Nous allons la préparer dans un futur pas si lointain», a-t-il ajouté.

Déplorant qu'il n'a pas été reconnu pour ses efforts, Trump a dit qu'il aurait pu avoir une «grande guerre» en Asie aujourd'hui sous une différente administration américaine et qu'il souhaitait aider le Nord à tirer profit de son «énorme potentiel économique».

«Nous avons quelqu'un qui, je pense, souhaite réaliser un développement économique et avoir beaucoup de succès et d'argent, franchement, pour son pays», a dit Trump.

«Ils veulent réellement faire quelque chose. Maintenant, cela signifie que ce sera fait ? Qui sait, qui sait ? Les accords sont les accords, on ne sait jamais», a ajouté le président américain.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page