Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

PEKIN, 09 jan. -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a repris cet après-midi la direction de Pyongyang après avoir conclu sa visite à Pékin au cours de laquelle il a rencontré le président chinois Xi Jinping, vraisemblablement pour discuter des stratégies à l'approche de son éventuel deuxième sommet avec le président américain Donald Trump.

Un train spécial nord-coréen a quitté la gare de Pékin vers 14h avec à son bord Kim et son entourage. Il devrait regagner la capitale nord-coréenne demain matin.

Kim était arrivé hier à Pékin par le même train. Il a tenu quelques heures plus tard un sommet avec le président chinois. Les détails de leurs discussions d'une heure n'ont pas encore été dévoilés. Après le sommet, Xi a offert une réception de bienvenue à Kim. Hier, c'était également le 35e anniversaire de ce dernier.

Ce matin, il s'est rendu dans une usine pharmaceutique, située dans la zone de développement économique et technologique de Pékin. Des sources ont indiqué qu'il a visité pendant 20 à 30 minutes l'usine exploitée par Tong Ren Tang, un conglomérat spécialisé dans l'industrie pharmaceutique et connu pour son histoire de plus de 300 ans.

Il aurait ensuite déjeuné avec Xi au Beijing Hotel avant de se diriger vers la gare.

Au cours de cette visite, Kim était accompagné de son épouse, Ri Sol-ju, de sa sœur cadette Kim Yo-jong et d'autres officiels dont Kim Yong-chol, en charge des négociations avec les Etats-Unis pour la dénucléarisation, et Ri Yong-ho et No Kwang-chol, chefs de la diplomatie et de la défense du Nord.

La visite de Kim en Chine, la quatrième depuis son arrivée au pouvoir à la fin de 2011, est intervenue sur fond de possibilité de voir se tenir bientôt un deuxième sommet entre Kim et Trump.

Dans son discours du Nouvel An la semaine dernière, le numéro un nord-coréen a averti qu'il pourrait prendre une «nouvelle voie» si Washington continue à maintenir la pression et les sanctions à son encontre. Il a toutefois laissé la porte ouverte à un dialogue avec les Etats-Unis en faisant part de sa volonté de rencontrer à nouveau Trump à tout moment.

Le président américain a déclaré que les Etats-Unis et la Corée du Nord étaient en pourparlers sur le lieu de leur deuxième sommet et que la décision serait annoncée dans un «avenir pas trop éloigné».

L'année dernière, Kim s'est rendu en Chine et a rencontré Xi à trois reprises avant et après son tout premier sommet avec Trump en juin à Singapour.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page