Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

WASHINGTON, 31 jan. -- Le président américain Donald Trump a dit ce jeudi (heure américaine) que la date et le lieu de son deuxième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un seraient annoncés la semaine prochaine.

Trump a réaffirmé le plan de rencontre à la fin du mois de février et semblait confirmer les rapports selon lesquels le pays d'accueil sera le Vietnam.

«Nous allons annoncer cela au début de la semaine prochaine», a dit Trump. «Nous penchons pour un endroit particulier. Je pense que la plupart d'entre vous savez quel est le lieu. Je ne pense pas que ce soit un grand secret, mais nous allons annoncer le lieu et la date, la date exacte. Ce sera à la fin de février», a dit Trump.

Trump et Kim ont tenu leur premier sommet à Singapour en juin dernier et sont convenus de travailler vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne en échange d'une garantie de sécurité pour Pyongyang.

Les deux parties se sont retrouvées cependant dans une impasse suite à la demande des Etats-Unis pour des mesures de dénucléarisation plus concrètes et l'insistance de la Corée du Nord pour un assouplissement des sanctions et d'autres concessions.

Le directeur du renseignement américain, Dan Coats, a exprimé à nouveau son scepticisme sur la dénucléarisation cette semaine, en disant qu'il est peu probable que le Nord abandonne complètement ses armes nucléaires parce que ses dirigeants sont convaincus qu'ils sont cruciaux pour la survie du régime.

Apparemment en réponse aux propos de Coats, Trump a dit sur son compte Twitter qu'il a remarqué une «bonne chance» de dénucléarisation.

«Nous avons fait d'énormes progrès avec la Corée du Nord», a dit Trump jeudi. «Quand je suis arrivé, ou à la fin de la dernière administration, franchement, il semblait que nous allions faire la guerre à la Corée du Nord. Maintenant, il n'y a pas d'essai de missile, il n'y a pas d'essai de fusée, il n'y a pas d'essai nucléaire», a-t-il ajouté.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a dit mercredi avoir envoyé une équipe pour jeter les bases pour le prochain sommet, qui devrait avoir lieu «quelque part en Asie».

Hanoï et Da Nang, au Vietnam, ont été cités comme des lieux potentiels.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page