Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

Le dirigeant nord-coréen envoie un message de condoléances suite au décès de Lee Hee-ho

13.06.2019 à 07h44 replay time01:25

Regarder la prochaine

SEOUL/PANMUNJOM, 12 juin -- Le dirigeant nord-coréen a envoyé ce mercredi un message de condoléances et des fleurs en Corée du Sud par l'intermédiaire de sa soeur à l'occasion du décès de l'ancienne Première dame Lee Hee-ho.

Kim Yo-jong, la soeur de Kim, a remis le message et les fleurs au cours d'une réunion au village de la trêve de Panmunjom avec le chef du bureau de la sécurité nationale Chung Eui-yong, le vice-ministre de l'Unification Suh Ho et le député Park Jie-won du Parti pour la démocratie et la paix.

«(Kim) a dit espérer poursuivre la coopération intercoréenne en honorant les efforts faits par Lee Hee-ho pour la réconciliation et la coopération du peuple coréen», a déclaré Chung à son retour de Panmunjom.

Dans le message, le dirigeant nord-coréen a présenté ses condoléances et a salué les efforts de Lee pour la paix sur la péninsule coréenne. «L'engagement et les efforts déployés par Lee avec l'ex-président Kim Dae-Jung pour la réconciliation, l'harmonie et la paix et l'unification de la nation, malgré toutes les épreuves et les difficultés, servent de base précieuse aux relations Nord-Sud actuelles en chemin vers l'unification indépendante et la prospérité pacifique», a indiqué Kim Jong-un.

Chung a dit que le message et les fleurs seront transmis à la famille de la défunte. Aucun message ou lettre pour le président Moon Jae-in n'a été transmis, a ajouté Chung.

Kim était accompagnée de Ri Hyon, un haut responsable du Département du front uni en charge des affaires intercoréennes, a dit Chung.

Lundi, Lee Hee-ho est décédée à l'âge de 96 ans des suites d'un cancer du foie. Elle était connue pour son soutien apporté pendant toute sa vie aux efforts de son mari pour réaliser la démocratie en Corée du Sud et retrouver la paix avec la Corée du Nord. Ses obsèques sont prévues ce vendredi.

Séoul a informé officiellement Pyongyang de son décès mardi à travers le bureau de liaison de Kaesong.

Les suppositions que la Corée du Nord pourrait envoyer une délégation d'officiels pour rendre hommage à l'ancienne Première dame se sont multipliées ces derniers jours, ce qui pourrait contribuer selon les observateurs à faire avancer les relations intercoréennes qui se trouvent dans l'impasse.

Lors du décès en 2009 de l'ancien président Kim Dae-jung, à l'origine de la «politique du rayon du soleil» vis-à-vis de la Corée du Nord, le dirigeant nord-coréen de l'époque Kim Jong-il avait transmis un message de condoléances à la famille du défunt le lendemain et envoyé une délégation spéciale pour les funérailles.

Lee a accompagné son mari à Pyongyang en 2000 pour le premier sommet intercoréen avec Kim Jong-il.

Lee a effectué deux autres voyages en Corée du Nord en 2011 et 2015. Elle a été parmi les premiers Sud-Coréens à rencontrer Kim Jong-un, le dirigeant actuel nord-coréen, lors de son déplacement à Pyongyang en 2011 suite au décès de Kim Jong-il.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page