Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

INCHEON, 17 juin -- Le milieu de terrain sud-coréen Lee Kang-in n'a que des bons souvenirs de la Coupe du monde de football U20, même si son équipe a échoué à gagner le dernier match du tournoi en Pologne.

Lee et les autres membres de l'équipe nationale sud-coréenne des moins de 20 ans sont rentrés lundi en Corée du Sud et ont reçu un accueil enthousiaste à l'aéroport international d'Incheon. Ils se sont inclinés samedi en finale face à l'Ukraine sur le score de 3 à 1, ne pouvant pas donner à leur pays un premier titre à un tournoi masculin de la Fédération internationale de football association (Fifa).

Lee, qui a dirigé l'attaque de son équipe avec deux buts et quatre passes décisives, a reçu le Ballon d'or récompensant le meilleur joueur de la compétition. Il est le premier Sud-Coréen à avoir reçu un prix dans un événement organisé par la Fifa.

«Je voulais gagner la coupe. Et même si je n'ai pas pu atteindre cet objectif à la fin, je n'ai pas de regrets, parce que j'ai fait de mon mieux», a dit Lee à des journalistes. «Je me souviendrai tendrement de tout dans ce tournoi, du jour où nous sommes arrivés en Pologne jusqu'à ce moment-ci.»

Malgré qu'il ait été le plus jeune joueur de son équipe, Lee, âgé de 18 ans, a été le meneur de jeu de la Corée du Sud et a montré des dribbles éblouissants et des passes surprenantes.

L'adolescent a dit qu'il n'était pas pleinement ravi d'avoir reçu samedi le trophée de meilleur joueur, car la cérémonie de remise du prix a eu lieu juste après la défaite de son équipe. Quant à son succès individuel, Lee l'a attribué à ses entraîneurs et autres membres de l'équipe.

«Je n'ai pas remporté ce prix tout seul. C'est pour l'équipe toute entière», a indiqué Lee. «J'ai pu bien jouer car mes coéquipiers se sont tous battus fort et m'ont rendu les choses faciles sur le terrain.»

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page