Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 24 juin -- Le président Moon Jae-in a souligné ce lundi l'importance d'assurer la paix sur la péninsule coréenne pour honorer les anciens combattants de la guerre de Corée (1950-1953).

«Les fumées des canons ont disparu le 27 juillet 1953 mais la fin totale de la guerre n'a pas encore eu lieu. Rendre pacifique la péninsule coréenne sans plus jamais de crainte de guerre est un moyen de rendre la pareille au sacrifice et dévouement des anciens soldats», a déclaré Moon lors d'un déjeuner avec 182 vétérans et leurs proches à Cheong Wa Dae la veille du 69e anniversaire du déclenchement du conflit de trois ans.

Le chef de l'Etat a aussi tenu à rendre hommage au 1,95 million de soldats étrangers qui se sont battus aux côtés des forces sud-coréennes.

«La guerre de Corée est une histoire de la justice de l'Humanité pour laquelle les citoyens du monde épris de liberté et de paix ont lutté ensemble contre les violences de la guerre. [...] Pas moins de 1,95 million de jeunes de 22 pays différents ont accouru en Corée du Sud», a rappelé Moon.

«La Corée du Sud n'oubliera jamais le sacrifice des 1,95 million de héros qui ont combattu ensemble sous la bannière des Nations unies et deviendra une nation offrant la paix et la prospérité aux citoyens du monde», a-t-il assuré.

En particulier, il a souligné l'alliance avec les Etats-Unis qui ont envoyé le plus grand nombre de soldats et subi les plus lourdes pertes humaines.

«En nous remémorant la grandeur de l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis, nous ouvrirons ensemble un chemin de paix permanent que personne n'a encore emprunté», a-t-il dit avant de faire part d'un projet de construction d'un «mur commémoratif» à Washington à la mémoire des anciens soldats américains.

Moon a également promis de s'efforcer de retrouver les restes de tous les soldats tués pendant la guerre et de les remettre à leur famille pour leur rendre les meilleurs honneurs, en notant que l'opération d'excavation des restes à l'arête Arrowhead, dans la Zone démilitarisée (DMZ), a permis de retrouver jusqu'à présent 72 lots de restes et près de 33.000 objets.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page