Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

WASHINGTON, 24 juin -- Le président américain Donald Trump a dit ce lundi avoir échangé des lettres «très amicales» avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Kim a adressé une lettre à Trump au début de ce mois-ci dans un contexte où les négociations pour le démantèlement du programme d'armes nucléaires de la Corée du Nord restent dans l'impasse.

Trump a envoyé en réponse une lettre dont «le contenu est excellent», a rapporté dimanche l'agence de presse officielle de la Corée du Nord, suscitant des espoirs de reprise des pourparlers entre les deux pays.

«Il m'a en fait envoyé des vœux d'anniversaire, mais il s'agissait juste d'une lettre très amicale pour les deux côtés», a dit Trump aux journalises dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche.

Trump, qui a eu 73 ans le 14 juin, avait révélé plus tôt avoir reçu une «belle» et «très chaleureuse» lettre de la part de Kim le 10 juin.

C'était la première correspondance entre les deux leaders depuis leur deuxième sommet de Hanoï en février qui s'est terminé sans aucun accord.

Les contenus des messages n'ont pas été révélés, mais le timing des échanges a soulevé des spéculations selon lesquelles les deux côtés pourraient s'orienter vers une reprise des discussions sur la dénucléarisation de la Corée du Nord en échange d'un allègement des sanctions.

Trump se déplacera au Japon et en Corée du Sud ce week-end, pour assister d'abord au sommet du G20 où il s'entretiendra avec le président chinois Xi Jinping pour discuter de la visite d'Etat de ce dernier à Pyongyang la semaine passée, et ensuite pour rencontrer le président Moon Jae-in à Séoul.

Kim a rencontré Xi, le leader de son plus proche allié et partenaire commercial le plus grand de la Corée du Nord, avant et après ses deux sommets avec Trump.

Si le même scénario se répète, la récente réunion entre Kim et Xi pourrait conduire à un troisième sommet Trump-Kim. Certains rapports des médias ont anticipé que Trump et Kim pourraient se rencontrer à la frontière entre les deux Corées, à l'intérieur de la Zone démilitarisée (DMZ), durant le séjour au Sud du président américain les 29 et 30 juin.

«Je pense que la Corée du Nord a un avenir extraordinaire», a dit Trump, faisant référence apparemment aux gains économiques dont Pyongyang pourrait bénéficier s'il démantèle son programme nucléaire.

«Nous avons vraiment une bonne relation», a-t-il ajouté.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a exprimé dimanche son souhait de voir la lettre du président contribuer à établir «une bonne base» pour les deux côtés afin de continuer les discussions sur la dénucléarisation.

Il a aussi dit envisager la reprise du dialogue comme «une réelle possibilité».

Dans le même temps, le représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, sera en Corée du Sud de jeudi à dimanche, a confirmé le département d'Etat.

Il rencontrera des officiels sud-coréens avant de se joindre à Pompeo pour la visite du président.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page