Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 18 juil. -- L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a critiqué ce jeudi le Japon pour la restriction d'exportations placée contre la Corée du Sud, lui demandant de s'excuser et de dédommager les victimes de ses méfaits commis en temps de guerre.

Le Japon a récemment restreint les exportations en Corée du Sud de trois matériaux nécessaires à la fabrication de semi-conducteurs et d'écrans, à savoir le polymère fluoré, la résine photosensible et le fluorure d'hydrogène, en représailles, semblerait-il, de décisions de justice sud-coréennes appelant les entreprises japonaises à dédommager les victimes coréennes du travail forcé pratiqué par le Japon pendant la période coloniale.

La KCNA a indiqué dans un commentaire que les représailles économiques «arrogantes» du Japon «mettent en colère la nation entière».

«Ce qui est plus troublant est que le Japon invoque une raison absurde pour justifier son geste, en disant que les composants clés des semi-conducteurs peuvent entrer au Nord via la Corée du Sud».

Le Japon a déclaré que la Corée du Sud aurait pu faire preuve de négligence dans la gestion de certains articles à double utilité touchés par les résolutions des Nations unies contre la Corée du Nord, une affirmation rejetée par la Corée du Sud.

«C'est une expression de la politique hostile du Japon contre le Nord et un défi politique intolérable contre notre république», a indiqué KCNA.

«Le Japon, qui se présentera toujours en tant qu'accusé devant la cour de l'histoire, n'aurait rien à dire même s'il avait dix bouches», ajoute le commentaire.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page