Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 09 sept. -- La Cour suprême a maintenu ce lundi la décision d'un tribunal inférieur qui avait jugé l'ancien gouverneur de la province du Chungcheong du Sud, An Hee-jung, coupable de violences sexuelles dans le cadre d'une affaire liée au mouvement #MeToo.

En février dernier, la Haute Cour de Séoul avait condamné An à trois ans et demi de prison pour avoir abusé sexuellement de son ancienne secrétaire Kim Ji-eun en renversant le verdict de non-culpabilité rendu en première instance.

Cette affaire, qui a été révélée suite à des témoignages de Kim lors d'une interview accordée dans un journal télévisé retransmis en direct en mars 2018, a déclenché le mouvement #MeToo en Corée du Sud et mis fin à la carrière politique du potentiel candidat progressiste à la prochaine élection présidentielle.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page