Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

La Garde-côtière américaine va pénétrer dans le Golden Ray pour rechercher les 4 Coréens

09.09.2019 à 16h53 replay time02:32

Regarder la prochaine

SEOUL, 09 sept. -- Des membres de la Garde-côtière américaine se préparent à entrer dans le navire qui a chaviré au large de la côte est du pays pour rechercher les quatre Sud-Coréens enfermés à l'intérieur, alors que certains d'entre eux ont semblé réagir quand les sauveteurs ont tapé sur la coque, a fait savoir ce lundi le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Les Coréens seraient coincés dans la salle des machines du Golden Ray, navire transporteur de véhicules de Hyundai Glovis Co., la filiale logistique du groupe Hyundai Motor.

Le navire de 71.178 tonnes, battant pavillon des îles Marshall, s'est incliné dimanche (heure américaine) sur bâbord d'environ 80 degrés à 1,6 km du port de Brunswick, dans l'Etat de Géorgie. A l'heure actuelle, il est penché de 90 degrés.

Un total de 20 personnes sur 24 membres d'équipage ont été secourues. Parmi ceux qui ont été sauvés figurent six Sud-Coréens, 13 Philippins et un Américain.

Le personnel de la Garde-côtière a eu recours à deux remorqueurs pour stabiliser la coque. Les sauveteurs prévoient d'entrer dans le navire à 6h30 (heure locale), a dit le ministère.

Plusieurs heures après l'accident, le personnel de secours a tapé sur la coque pour s'assurer que les Coréens sont en vie et certains d'entre eux ont apparemment répondu trois fois, a fait savoir le ministère.

«Un canot de sauvetage a été mobilisé la nuit pour continuer à taper la coque», a informé le ministère dans un texte écrit envoyé à des journalistes.

Les autorités américaines n'ont pas encore déterminé la cause exacte de l'incident. Elles comptent enquêter sur le chavirement après la fin de l'opération de secours, a indiqué le ministère.

Le gouvernement sud-coréen prévoit d'envoyer sur place une équipe de réponse rapide composée de huit personnes, dont trois officiels du ministère des Affaires étrangères, lundi soir.

Plus tôt dans la journée, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Défense et d'autres organismes concernés ont tenu une réunion à Séoul pour discuter de l'envoi de l'équipe de réponse rapide.

«J'ordonne à toutes les agences concernées de faire tous leurs efforts pour retrouver les disparus», a dit le vice-ministre adjoint des Affaires étrangères pour les Coréens de l'étranger et les affaires consulaires, Lee Sang-jin, qui a dirigé la réunion.

Peu après l'accident, le consulat général sud-coréen a envoyé des employés sur place. En coopération avec les ministères et organismes concernés, le ministère des Affaires étrangères cherche à connaître la cause du naufrage et à apporter une aide consulaire aux victimes coréennes.

«Le ministère des Affaires étrangères, en étroite coopération avec les agences concernées et la compagnie de transport, continuera à donner un soutien consulaire pour secourir les membres d'équipage enfermés, à offrir un soutien à leur famille et à vérifier la cause de l'accident», a indiqué le ministère dans un communiqué.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page