Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 10 sept. -- Le ministère de la Science et des TIC a annoncé ce mardi avoir décidé de reporter de 19 mois, à juillet 2022, le lancement d'un orbiteur lunaire initialement prévu pour décembre 2020.

Une fois placé en orbite autour de la Lune, la sonde spatiale de type orbiteur aura pour mission d'observer la surface, de collecter des données sur le point d'atterrissage d'un atterrisseur et d'effectuer des tests de contrôle de technologies Internet dans l'espace.

Il embarquera cinq instruments mis au point grâce à des technologies coréennes tels qu'une caméra de haute définition, un spectromètre gamma et un magnétomètre, ainsi qu'une caméra polychrométrique de l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (Nasa) des Etats-Unis. Le lancement sera assuré par l'américain SpaceX.

Lors d'une réunion aujourd'hui, le Conseil national de l'espace (NSC) a décidé aussi d'ajuster le poids total de l'orbiteur à 678 kg, soit une augmentation par rapport aux 550 kg initialement prévus pour des raisons d'ordre technique.

De même, il projette d'exploiter l'orbiteur non seulement sur une orbite circulaire (100×100km), dans le plan initial, mais aussi sur une autre en forme d'ellipse (100×300km).

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page