Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

DONGHAE, 03 nov. -- Les Garde-côtes coréens (KCG) ont récupéré les corps de deux victimes du crash d'hélicoptère qui s'est produit le 31 octobre près des îlots de Dokdo, ont fait savoir ce dimanche des officiels en charge des recherches. Cinq autres personnes sont toujours portées disparues.

L'hélicoptère, avec à bord sept personnes dont un blessé, s'est abîmé en mer de l'Est dans la nuit de jeudi à vendredi peu de temps après son décollage. La cause est encore inconnue. L'appareil menait semble-t-il une mission de sauvetage après qu'un pêcheur s'est blessé.

Hier, il avait été annoncé que les secouristes avaient retrouvé trois corps, deux près du rotor de queue et un dans le fuselage retourné mais aucune victime n'a été retrouvée dans la carcasse de l'appareil après sa sortie de l'eau. Les deux corps récupérés sont ceux d'hommes. L'un d'eux serait celui d'un pompier en raison de la couleur de l'uniforme porté.

En milieu de journée, l'équipe de secours a réussi à remonter le fuselage de l'hélicoptère des pompiers. Les KCG n'ont pas été en mesure de dire s'ils ont confondu un corps avec autre chose ou s'il a été perdu lors de l'opération de récupération. Ils ont dit que les recherches se poursuivraient pour localiser les cinq personnes encore non retrouvées.

Les garde-côtes de Donghae ont indiqué que leur équipe est parvenue à sortir, grâce à un filet, le fuselage hors de l'eau vers midi et que celui-ci serait posé sur un bateau de la marine.

Les officiels ont indiqué que le processus d'identification des corps a débuté et que des échantillons d'ADN ont été prélevés sur des membres des familles des victimes. «Nous confirmerons leurs identités après que nous aurons reçu les résultats des tests d'ADN», a dit un responsable des garde-côtes. Une fois l'identification terminée, les corps seront remis à leur famille.

Plusieurs dizaines de bateaux de la marine et des garde-côtes, ainsi que des hélicoptères et des avions, ont été mobilisés pour l'opération de recherche dans une zone s'étendant sur environ 54 kilomètres au sud de Dokdo. Plus de 25 plongeurs participent aux recherches sur le site de l'accident.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page