Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

DAEJEON, 20 nov. -- Les cheminots sud-coréens ont entamé une grève ce mercredi pour réclamer des salaires plus élevés et un recrutement accru, ce qui devrait affecter la majorité des services ferroviaires dans tout le pays.

L'action collective des travailleurs syndiqués s'est produite alors que les négociations avec l'opérateur ferroviaire ont échoué la nuit dernière.

Environ 30 à 70% des trains de voyageurs, y compris des trains à grande vitesse KTX, métros interurbains et services Saemaeul et Mugungwha, ainsi que des trains de fret, devraient être touchés par la grève déclenchée à 9h.

Le ministère des Transports prévoit de mobiliser le personnel de la Korea Railroad Corp. (KORAIL) et les forces militaires pour faire fonctionner des trains afin de minimiser les inconvénients pour les passagers pendant les heures de pointe.

Ils prévoient également de solliciter l'aide d'exploitants d'autobus et de bureaux provinciaux pour la gestion de transports en commun supplémentaires.

Cette grève fait suite à un débrayage de 72 heures le mois dernier. Les travailleurs syndiqués s'étaient engagés à organiser une autre grève si leurs revendications, notamment des embauches supplémentaires et une réévaluation des salaires, n'étaient pas satisfaites.

Il s'agit de la première grève sans horaire fixe depuis trois ans, après celle de 74 jours de septembre à décembre 2016.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page