Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

La BOK gèle son taux de base dans l'attente que les réductions précédentes fassent effet

29.11.2019 à 14h24 replay time00:26

Regarder la prochaine

SEOUL, 29 nov. -- La Banque de Corée (BOK) a laissé ce vendredi son taux d'intérêt directeur inchangé à son plus bas niveau historique, du moins pour le reste de l'année, malgré une réduction largement anticipée de ses perspectives de croissance pour la quatrième économie d'Asie, attendant apparemment le résultat de ses deux réductions de taux au cours des derniers mois.

Le Comité de politique monétaire de la BOK a maintenu le taux inchangé environ un mois après que ses sept membres ont décidé de le réduire au bas historique de 1,25%, soit la deuxième réduction du taux en trois mois seulement. Cela correspond au consensus du marché.

Dans une récente enquête menée par Yonhap Infomax, le bras financier de l'agence de presse Yonhap, 18 experts interrogés avaient anticipé un gel du taux lors de la huitième et dernière réunion de la banque centrale sur la fixation du taux de l'année.

Toutefois, cette décision intervient alors que les spéculations vont bon train quant à une révision à la baisse inévitable des perspectives de croissance de la BOK pour la Corée du Sud cette année, ce qui justifie généralement des mesures de soutien de l'économie, telles que des interventions dans la politique monétaire.

Une série de données met en évidence la réalité inquiétante selon laquelle la croissance économique ralentit face aux conflits commerciaux prolongés entre les Etats-Unis et la Chine, les deux plus grands partenaires du pays.

En octobre, les exportations de la Corée du Sud enregistraient une diminution pour le 11e mois consécutif en raison de la longue lutte entre les deux puissances.

Egalement confrontée à la faiblesse de la demande intérieure, reflétée en partie dans l'inflation négative de 0,4% enregistrée en septembre, du jamais vu auparavant, l'économie sud-coréenne devrait connaître une croissance d'environ 2% voire moins, en deçà des 2,2% estimés par la banque centrale.

La BOK a déjà révisé à trois reprises ses perspectives de croissance, passant de 2,7% en fin d'année dernière à 2,6% en janvier, 2,5% en avril et 2,2% en juillet.

Elle devrait présenter sa perspective de croissance finale pour l'année à venir plus tard, mais le gouverneur de la BOK, Lee Ju-yeol, a déjà indiqué qu'il «pourrait ne pas être facile d'atteindre la prévision de croissance de 2,2%».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page