Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

Les chanteurs Jung Joon-young et Choi Jong-hoon écopent de peines de prison ferme pour viol

29.11.2019 à 17h04 replay time02:01

Regarder la prochaine

SEOUL, 29 nov. -- Deux chanteurs sud-coréens tombés en disgrâce, Jung Joon-young et Choi Jong-hoon, ont été condamnés à de lourdes peines de prison ce vendredi après avoir été reconnus coupables de viol et d'autres accusations.

La Cour centrale du district de Séoul a condamné Jung, chanteur et personnalité de la télévision déchue, et Choi, ancien membre du groupe de rock FT Island, à six et cinq ans d'emprisonnement respectivement pour avoir agressé sexuellement plusieurs femmes en 2016.

Jung et Choi, tous deux âgés de 30 ans, avaient été inculpés pour des viols commis lors de beuveries organisées à Hongcheon, dans la province du Gangwon, en janvier 2016 et à Daegu en mars de la même année, avec d'autres membres d'un forum de discussion mobile.

Jung a été condamné à une peine d'emprisonnement plus lourde, car il a en outre été inculpé pour avoir secrètement filmé des relations sexuelles avec des femmes et partagé les images en ligne avec des amis.

Le tribunal local a également ordonné à Jung et Choi de subir 80 heures de traitement pour délinquants sexuels et leur a interdit de travailler dans des établissements pour enfants et adolescents pendant cinq ans.

Lors d'une précédente audience commune le 13 novembre, les procureurs ont requis une peine d'emprisonnement de sept et cinq ans, respectivement, pour Jung et Choi.

Tout au long de leurs procès, Jung et son avocat ont reconnu les charges concernant la captation et le partage de vidéos à caractère sexuel, mais ont nié les accusations de viol, tandis que Choi a réfuté toutes les accusations criminelles à son encontre.

Les procureurs ont toutefois condamné les deux hommes, affirmant que les témoignages de leurs victimes étaient fiables.

«Jung a fait valoir que son acte sexuel s'était déroulé d'un commun accord, tandis que Choi a catégoriquement nié avoir eu des rapports sexuels avec les victimes. Cependant, Jung a admis avoir eu des relations sexuelles (avec les femmes) en compagnie de Choi. Ses aveux ont également été corroborés par leurs discussions sur le service de messagerie KakaoTalk. Par conséquent, on peut conclure qu'ils ont violé ensemble des femmes ivres», a jugé le tribunal.

La cour a également reproché aux accusés de considérer les femmes comme de simples objets de plaisir sexuel en partageant leurs actes criminels sur des forums de discussion mobiles.

«Jung et Choi sont des chanteurs qui jouissent d'une énorme popularité. Ils doivent donc assumer une responsabilité sociale proportionnelle à leur renommée et à leur richesse», a-t-elle estimé.

Jung est accusé d'avoir enregistré des vidéos à caractère sexuel à l'insu d'une dizaine de femmes avec qui il a couché et de les avoir postées sur un salon de discussion KakaoTalk, fin 2015, pour les partager avec d'autres artistes. Jung avait acquis une grande popularité après être apparu dans des programmes de divertissement populaires.

Jung et Choi ont affiché un visage sombre tout au long du procès et ont fondu en larmes après avoir entendu les verdicts les condamnant à des peines de prison ferme.

Dans le même temps, un frère aîné de la chanteuse Yuri et un autre accusé ont écopé de peines de prison de quatre et cinq ans respectivement pour avoir pris part aux agressions sexuelles perpétrées par Jung et Choi, tandis qu'un cinquième accusé a été condamné à une peine de huit mois d'emprisonnement avec sursis.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page