Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

Le changement de style vestimentaire du dirigeant nord-coréen reflèterait son désir de se forger sa propre image

02.12.2019 à 07h40 replay time01:40

Regarder la prochaine

SEOUL, 01 déc. -- Le récent changement de style vestimentaire du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un soulève la question de savoir s'il désire se forger sa propre image, huit ans après son accession au pouvoir.

Changeant son style caractéristique qui rappelait ceux de son défunt grand-père et père, Kim portait un trench-coat en cuir noir quand il a assisté jeudi au tir d'essai d'un lance-roquettes multiple de très grande taille.

Kim a également enfilé un long trench-coat beige et une chemise bleue lors de l'inspection d'une installation militaire sur l'îlot frontalier de Changrin, quelques jours auparavant.

Un tel changement a donné lieu à une vague de spéculations selon lesquelles, maintenant que le pouvoir a été consolidé dans l'Etat communiste, Kim pourrait chercher à cultiver sa propre image, qui le distinguerait de ses prédécesseurs.

«Kim semble s'efforcer de construire sa propre image autant qu'il le peut», a déclaré Kim Yong-hyun, professeur d'études nord-coréennes à l'université Dongguk.

Après seulement quelques années de formation, Kim a pris le pouvoir à la mort de son père Kim Jong-il en décembre 2011. Depuis lors, le style de Kim s'apparentait à celui de son grand-père et de son père.

Avec ses cheveux peignés en arrière, ses lunettes à monture en corne et son costume noir de style Mao, Kim ressemblait de façon frappante à son grand-père, qui bénéficiait d'un large soutien pour avoir lutté contre le régime colonial japonais et son rôle dans la fondation de la Corée du Nord.

Que Kim s'efforce de ressembler à son grand-père semblait inévitable, selon des observateurs, ce dernier devant consolider son pouvoir au sein du parti, du gouvernement et des institutions militaires, des institutions que ses prédécesseurs charismatiques dominaient depuis des décennies.

Selon certains analystes, ce récent changement de style serait davantage lié à ses préférences personnelles, minimisant les implications politiques liées à son désir de projeter une nouvelle image en tant que dirigeant.

En effet, le dirigeant nord-coréen dirige le pays de façon différente que son prédécesseur reclus, comme en témoigne sa diplomatie avec les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Kim a rencontré trois fois le président américain Donald Trump, dont une réunion surprise en juin dans la Zone démilitarisée séparant les deux Corées.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page