Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 13 fév. -- Les autorités douanières ont sabordé des tentatives d'envoi illégal d'environ 730.000 masques au cours de la semaine dernière, a annoncé ce jeudi le gouvernement, intensifiant ses efforts pour atténuer la pénurie de masques due à la propagation du nouveau coronavirus, désormais appelé Covid-19.

Le Service des douanes coréennes (KCS) a déclaré avoir intercepté les exportations de 100.000 masques dans 62 cas et placé 630.000 masques de 10 expéditions sous enquête lors de sa répression intensive de jeudi dernier à mercredi.

Les 730.000 masques détectés par le KCS valent environ 1,4 milliard de wons (1,18 million de dollars).

Mercredi dernier, la Corée du Sud a annoncé des sanctions plus sévères pour la thésaurisation des masques de protection et de désinfectants pour les mains après que l'épidémie de coronavirus a déclenché une forte augmentation de la demande. Ceux qui stockent ces produits dans le but de les revendre peuvent encourir une peine de prison pouvant aller jusqu'à deux ans ou une amende maximale de 50 millions de wons.

En vertu du renforcement de la réglementation, les envois de plus de 300 masques et de moins de 1.000 masques sont soumis à une déclaration d'exportation simplifiée, tandis qu'une déclaration d'exportation officielle est requise pour les envois de plus de 1.000 masques.

La plupart des délinquants concernés par les mesures de répression du KCS sont des ressortissants chinois, a noté l'agence.

Un ressortissant chinois a été surpris alors qu'il tentait de faire sortir du pays 2.285 masques sans les déclarer en quittant l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, pour Shanghai. Le suspect aurait acheté les masques de protection dans des pharmacies du centre de Séoul.

Dans un cas similaire, un Chinois est accusé d'avoir soumis une fausse déclaration d'exportation simplifiée pour 1.050 masques avant son départ pour Qingdao de l'aéroport d'Incheon.

Un autre ressortissant chinois a été surpris à changer des boîtes d'emballage pour déguiser 10.000 masques en différents produits.

Des contrevenants sud-coréens ont également été arrêtés lors de la répression.

Un ressortissant cherchait à expédier 490.000 masques alors qu'il avait déclaré un envoi de 110.000 masques, tandis qu'un autre Sud-Coréen avait sous-déclaré son envoi de masques, soit 900 unités au lieu de 24.405.

Le KCS a déclaré que tous les masques détectés suite à ses mesures de répression seraient saisis par le biais de procédures légales avant d'être mis en vente publique ou au rebut.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page