Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 25 mars -- Le général Robert Abrams, commandant des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), a déclaré ce mercredi une urgence de santé publique dans le cadre des efforts pour contenir le nouveau coronavirus (Covid-19), a fait savoir son bureau.

La déclaration est intervenue sur fond d'émission d'un avis de voyage mondial de niveau 4 par le département d'Etat américain et d'exposition grandissante des installations de l'USFK au Covid-19, a indiqué l'USFK dans un communiqué.

«Afin d'assurer que je possède l'autorité nécessaire pour faire respecter les règles et protéger l'armée, j'ai déclaré une urgence de santé publique pour tous les commandements américains et les installations militaires en république de Corée», a dit Abrams, en promettant de continuer à surveiller et évaluer la situation concernant le virus.

Cependant, la décision n'entraîne aucun changement dans les mesures préventives prises et n'implique pas non plus un relèvement du niveau d'alerte sur ses installations, selon son bureau.

L'USFK maintient un niveau de risque «élevé» à travers la péninsule et met en œuvre diverses mesures de contrôle dans le but de freiner la propagation du virus.

Cet appel restera en vigueur jusqu'au 23 avril, à moins qu'il ne soit renouvelé ou interrompu plus tôt par le commandant.

Estimant que l'USFK a réalisé des «progrès significatifs» dans les efforts de confinement, Abrams a souligné que ce n'était pas le moment de baisser la garde et a appelé chacun à faire sa part afin d'empêcher la propagation du virus.

Jusqu'à ce jour, l'USFK a rapporté un total de 10 cas confirmés d'infection au virus. Au niveau national, la Corée du Sud a signalé 9.137 cas dont 126 décès, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page