Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 03 avr. -- La Corée du Sud a continué à enregistrer une baisse des nouvelles infections au nouveau coronavirus (Covid-19) ce vendredi mais Séoul et ses régions environnantes ont rapporté une hausse constante de cas confirmés en raison de transmissions de masse et de cas importés.

Les 86 nouveaux cas, qui ont été détectés jeudi et constituent une légère baisse par rapport aux 89 nouveaux cas rapportés hier, ont porté le nombre total du pays à 10.062 et marqué le 22e jour consécutif où le nombre de nouvelles infections se situait autour de 100 ou moins, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Le nombre total de cas de Covid-19 a dépassé la barre des 10.000 après que le virus a été détecté pour la première fois dans le pays le 20 janvier.

Le nombre de cas mortels dans le pays a augmenté de cinq à 174, plus de la moitié des décès étant des patients âgés de 80 ans ou plus, ont précisé les KCDC.

Un total de 42 cas additionnels ont été signalés à Séoul et dans ses environs, dont la province du Gyeonggi et la ville portuaire d'Incheon, à l'ouest de la capitale, portant le nombre total à 1.119 dans la région, ont-ils indiqué.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens dans la zone métropolitaine a continué à croître, principalement à cause des infections de masse dans de grands hôpitaux et temples protestants, et de cas importés.

Séoul a rapporté 18 cas pour un total de 506, en partie en raison de contaminations au sein d'une église de l'arrondissement de Guro qui a émergé comme un nouveau cluster d'infections dans la capitale. Au moins 37 fidèles de l'église ont été testés positifs au virus.

Daegu et la province du Gyeongsang du Nord, les deux régions les plus affectées dans le pays, ont enregistré respectivement neuf et cinq nouveaux cas, ont indiqué les KCDC. Le nombre total de cas signalés à Daegu et dans le Gyeongsang du Nord a atteint 6.734 et 1.309, respectivement.

C'est la première fois en 45 jours que Daegu, épicentre de l'épidémie locale de coronavirus, a rapporté un nombre de nouveaux cas confirmés à un chiffre.

Le pays a détecté également 22 cas en provenance de l'étranger aux points de contrôle de quarantaine, alourdissant le bilan de cas importés du pays à 647.

Afin d'endiguer les cas importés de nouveau coronavirus, la Corée du Sud demande à tous les arrivants de se placer en quarantaine pendant deux semaines depuis mercredi.

Les visiteurs sans adresse locale doivent rester dans les établissements désignés par le gouvernement à leurs propres frais. Toutes les personnes isolées doivent installer une application mobile qui permet aux autorités de les surveiller en temps réel et de s'assurer qu'elles respectent les règles.

Face à la propagation communautaire du virus, la Corée du Sud mène actuellement une campagne de distanciation sociale de 15 jours depuis le 22 mars jusqu'à dimanche.

Les Sud-Coréens sont invités fortement à rester chez eux, sauf pour des besoins essentiels ou professionnels. Le gouvernement leur recommande aussi de suspendre les rassemblements religieux, les activités sportives intérieures et la fréquentation des boîtes de nuit ou d'autres endroits de divertissement.

Mardi, le pays a reporté la nouvelle année scolaire au 9 avril avec l'introduction de cours en ligne. L'ouverture des écoles maternelles et des crèches a été repoussée indéfiniment.

Les KCDC ont annoncé que 193 autres personnes avaient guéri et quitté la quarantaine, portant le nombre total de patients rétablis à 6.021.

Jeudi, 3.867 recevaient des traitements, soit une baisse rapport aux 3.979 de la veille, selon les KCDC.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page