Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 03 avr. -- La municipalité de Séoul a annoncé ce vendredi son intention de poursuivre en justice des membres d'une église protestante pour violation de l'ordre administratif de la ville interdisant l'organisation de rassemblements de masse pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

La mairie de la capitale prévoit de porter plainte contre deux pasteurs et un avocat qui ont dirigé le service dominical de la Sarang Jeil Church, ainsi que contre ceux qui y ont assisté, a déclaré la ville dans un communiqué de presse.

L'église avait été interdite d'accueillir des événements de masse après qu'il a été constaté qu'elle avait violé les mesures de précaution destinée à contenir le Covid-19 pendant un office le 22 mars, a indiqué la municipalité.

Cette décision est intervenue alors que les inquiétudes grandissent à propos d'infections massives dans la région de la capitale. Plus de 1.000 cas, principalement des cas importés et des transmissions en grappes, ont été signalés à Séoul, dans la province du Gyeonggi et à Incheon.

L'église, située dans le quartier de Seongbuk, dans le nord-est de Séoul, est associée à Jun Kwang-hoon, un pasteur conservateur qui a dirigé des rassemblements anti-gouvernementaux de masse dans le centre de la capitale.

Jun, actuellement détenu, a récemment été inculpé pour avoir diffamé le président Moon Jae-in et enfreint la loi sur les élections avant les législatives du 15 avril.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page