Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

Perquisition dans les établissements de Shincheonji, le plus grand foyer de coronavirus

22.05.2020 à 15h52 replay time00:40

Regarder la prochaine

SEOUL, 22 mai -- Les procureurs ont effectué ce vendredi une perquisition dans des établissements de l'église Shincheonji de Jésus dans le cadre de leur enquête en cours sur les allégations selon lesquelles le groupe religieux a entravé les efforts de l'Etat pour contenir le nouveau coronavirus (Covid-19) au début de l'apparition de la pandémie.

Pas moins de 100 enquêteurs ont participé à la perquisition dans les installations du groupe assez méconnu à l'échelle nationale dans le but de saisir des éléments concernant les charges auxquelles fait face le fondateur du groupe, Lee Man-hee. Les installations comprennent le siège du groupe à Gwacheon, juste au sud de Séoul, et les établissements situés à Busan, à Gwangju et à Daejeon.

Cette perquisition constitue la première enquête coercitive sur la secte chrétienne depuis février, quand un groupe de personnes, qui se sont présentées comme des victimes du groupe religieux, ont porté plainte contre Lee, âgé de 89 ans, pour détournement, manquement au devoir et violation de lois visant à prévenir les maladies infectieuses.

Le groupe est accusé d'avoir causé les plus grandes infections de masse dans le pays, représentant environ 47% du nombre total des 11.142 cas.

Ses services religieux, durant lesquels les adeptes s'assoient à proximité les uns les autres et chantent à haute voix dans des espaces mal aérés, seraient un facteur de la diffusion rapide du virus.

Lee est également accusé d'avoir ordonné à des membres du groupe de ne pas coopérer avec les autorités sanitaires, entravant ainsi les efforts de l'Etat pour contenir le Covid-19 aux premiers stades de la diffusion de la pandémie.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page