Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 26 mai -- La Corée du Sud est sur le point d'entamer la seconde phase de la réouverture des écoles ce mercredi, avec plus de deux millions d'élèves reprenant les cours à travers le pays sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

La réouverture des écoles est considérée comme l'une des étapes les plus importantes dans le cadre de la «quarantaine dans la vie quotidienne» du gouvernement qui a été introduite le 6 mai. Le projet vise à aider les gens à vivre avec le virus et reprendre une vie normale grâce à une distanciation sociale allégée.

Selon le plan de réouverture progressive du gouvernement, les écoles devront reprendre les cours hors ligne pour les élèves d'école primaire des deux premières années, les enfants des écoles maternelles, les collégiens de dernière année et les lycéens de deuxième année.

Le nombre d'élèves qui rentreront à l'école est estimé à 2,37 millions.

Près de 440.000 lycéens de dernière année ont déjà repris les cours la semaine dernière après un report de deux mois en raison de la pandémie de Covid-19.

La reprise des classes hors lignes est cependant confrontée à des obstacles.

Ce mardi, un enseignant d'une école primaire à Bucheon, dans le sud de Séoul, a été testé positif au Covid-19.

Lundi, un enfant de six ans a été diagnostiqué comme porteur du virus, contaminé par son professeur d'art à Young Rembrandts, un institut privé d'art dans l'arrondissement de Gangseo à Séoul.

Le professeur testé positif dimanche a donné des cours à 35 élèves à l'institut jusqu'à vendredi et était en contact avec trois autres enseignants du même établissement.

La semaine dernière, des dizaines d'écoles à Incheon et à Daegu ont dû fermer suite à de nombreux cas d'infection signalés chez des lycéens.

Jusqu'à cet après-midi, 11 écoles et jardins d'enfants à Séoul, un à Bucheon et 185 dans la province du Gyeongsang du Nord ont décidé de reporter leur réouverture face aux inquiétudes concernant la propagation du virus, selon le ministère de l'Education.

La seconde phase de la réouverture des écoles suscite davantage de préoccupations que la première car elle implique des élèves plus jeunes qui auront plus de difficultés à respecter les règles de quarantaine et de distanciation sociale.

Afin d'apaiser les inquiétudes des parents, le ministère de l'Education a augmenté le nombre de jours d'absence légaux pour que les élèves puissent rester chez eux sans souci d'absentéisme.

Les écoles disposent aussi de plus de liberté pour organiser les classes afin de minimiser le nombre d'élèves par classe en adoptant par exemple l'alternance des cours pour les différentes classes. Les lycéens de dernière année vont tous les jours à l'école pour préparer l'examen national d'entrée à l'université qui se déroulera en novembre.

Les salles de classe des lycées seront remplies aux deux tiers. Celles des collèges et des écoles primaires seront remplies d'un tier.

Les écoles dans les régions où de nombreux de cas d'infection ont été signalés sont fortement recommandées de remplir leurs classes à moins de deux tiers.

Le ministère offrira également du personnel et une assistance logistique aux écoles pour aider à organiser les programmes de garde après l'école pour les parents qui travaillent.

Dans le but de surveiller et prévenir d'éventuelles propagations dans les écoles, le ministère est en coordination étroite avec les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC) et les bureaux d'éducation régionaux.

Le gouvernement devra aussi dévoiler une série de directives révisées de quarantaine et de distanciation sociale ce mercredi, le jour de la réouverture de seconde phase.

«Il est très difficile (pour les élèves et les enseignants) de porter des masques tout le temps dans les écoles», a reconnu Yoon Tae-ho, un haut responsable de la santé lors d'un point de presse sur le Covid-19 ce lundi.

Les directives comporteront des consignes détaillées sur la «façon de porter un masque sur les terrains de jeux et durant la pause» qui entreront en vigueur immédiatement, selon Yoon.

Le gouvernement assure que la seconde phase se déroulera sans grand problème.

«Je comprends qu'il y a beaucoup d'inquiétudes, mais à la vue de la réouverture des écoles pour les lycéens de dernière année, nous constatons que les choses se passent relativement bien», a indiqué Son Young-rae, un autre responsable de la santé, lors d'une conférence de presse ce mardi.

«Il est temps de rouvrir les écoles et procéder à des mesures de sécurité et de quarantaine de manière harmonieuse», a-t-il dit, appelant à un soutien du public pour créer un environnement sûr pour l'éducation des enfants.

Selon le ministère, près de 90% des élèves qui reprendront les cours ce mercredi ont rapporté leur état de santé sur l'application mobile. Les élèves doivent rapporter régulièrement leur état de santé au moyen d'une application mobile durant la semaine avant la rentrée.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page