Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 03 juin -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha s'est entretenue par téléphone avec son homologue japonais Toshimitsu Motegi ce mercredi et a exprimé un fort regret concernant le maintien des restrictions d'exportation du Japon imposées contre la Corée du Sud, a rapporté son ministère.

L'entretien téléphonique de Kang avec Motegi est intervenu un jour après que Séoul a décidé de relancer la procédure de plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre les restrictions commerciales de Tokyo.

Elle a exprimé un fort regret après que le Japon a refusé de lever les restrictions malgré les efforts de la Corée du Sud pour résoudre les problèmes, a fait savoir le ministère.

Kang a également exhorté le Japon à retirer rapidement les restrictions.

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie a fait savoir hier qu'il reprendrait la procédure de règlement des différends auprès de l'OMC pour les restrictions à l'exportation que Tokyo a imposées en juillet de l'année dernière sur trois de ses matériaux essentiels.

Les relations bilatérales entre Séoul et Tokyo sont restées gelées depuis que le Japon a imposé les restrictions d'exportation, considérées comme des représailles contre des verdicts de la Cour suprême sud-coréenne qui a ordonné à des entreprises japonaises de fournir une compensation à des victimes coréennes du travail forcé pratiqué par le Japon pendant sa colonisation de la péninsule coréenne (1910-1945).

Séoul a ensuite répondu à Tokyo en déposant une plainte auprès de l'OMS sur les restrictions commerciales, mais l'a suspendue lorsque les deux côtés sont convenus de résoudre le conflit à travers la diplomatie.

Séoul a également demandé à Tokyo de prendre une position claire sur les restrictions d'ici la fin du mois de mai. Le Japon a cependant donné une réponse qui n'était pas satisfaisante.

Les deux ministres ont également discuté de sujets d'intérêt commun en suspens, comme la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a ajouté le ministère.

Ils ont souligné l'efficacité de la coopération récente entre les deux gouvernements pour aider des citoyens des deux pays coincés à l'étranger à rentrer chez eux en toute sécurité. Selon eux, la coopération doit se poursuivre.

Kang et Motegi ont aussi échangé des évaluations sur la situation en Corée du Nord, selon le ministère.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page