Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 29 juin -- La Corée du Sud a déclaré dimanche qu'elle commencerait à autoriser les spectateurs à assister à des événements sportifs sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) dès cette semaine, à condition que des mesures strictes de prévention des infections soient prises.

L'entrée des supporters dans les stades sportifs sera néanmoins limitée, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Le QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité a annoncé qu'il diviserait sa campagne de distanciation sociale en trois phases en fonction de l'intensité. La «distanciation dans la vie quotidienne» actuelle est au niveau 1.

Les ligues sportives devraient vendre des tickets à hauteur d'environ 30% de la capacité de leurs stades au début, puis augmenter progressivement cette jauge.

Le gouvernement a prévenu que si l'aggravation de la pandémie l'oblige à porter l'éloignement social au niveau 2, les stades seront de nouveau fermés.

Sous le niveau 2, tous les événements en salle avec 50 personnes ou plus et les rencontres sportives en plein air avec 100 personnes ou plus seront interdits.

Trois sports professionnels, à savoir le baseball, le football et le golf, ont repris récemment en Corée du Sud, mais sans la présence de spectateurs en raison de l'infection persistante.

La mesure est intervenue alors que les clubs de baseball approcheraient d'un point de rupture sans percevoir de revenus depuis le début de la saison le 5 mai. Certaines équipes ont déclaré qu'elles pourraient devoir contracter des emprunts bancaires pour payer les salaires de leurs joueurs.

La K-League, le principal championnat de football sud-coréen, a ouvert sa saison le 8 mai et ses clubs ont également des difficultés financières. Le circuit coréen de golf professionnel féminin (KLPGA) a repris sa saison en mai et a jusqu'à présent organisé six tournois sans fans.

Ces derniers jours, les amateurs de sport expriment de plus en plus leur mécontentement quant au fait que l'ouverture des parcs aquatiques et des plages n'a aucun sens alors que les stades sportifs restent fermés, même si les équipes se sont toutes engagées à prendre des mesures strictes de quarantaine et d'éloignement.

L'Organisation coréenne de baseball (KBO) avait espéré ouvrir les portes des stades au public début juin, mais les pourparlers ont été suspendus fin mai au milieu d'un pic soudain de cas de Covid-19 à Séoul et dans les environs.

Le pays a atténué la distanciation sociale stricte début mai, avec la réouverture progressive des écoles à partir de la mi-mai. Mais des infections sporadiques en grappes liées à des rassemblements religieux, un grand centre de distribution et d'autres installations ont mis à rude épreuve les efforts du pays pour contenir les contaminations locales.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page