Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 29 juin -- La Corée du Sud envisage de dépenser 36 milliards de wons (29,9 millions de dollars) cette année dans le cadre d'un nouveau programme pour aider les pays en développement à lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et soutenir leurs efforts de développement durable, a fait savoir ce lundi le ministère des Affaires étrangères.

Le programme d'aide publique au développement (APD) vise à renforcer le soutien humanitaire de la Corée du Sud aux pays en dévelopement et renforcer la coopération dans la santé publique à travers plusieurs projets, dont l'amélioration des installations médicales et l'approvisionnement stable des produits de quarantaine.

Parmi les pays bénéficiaires figurent l'Indonésie, l'Ouzbékistan, l'Ethiopie, la Colombie, le Vietnam et le Cambodge.

«Notre gouvernement a sélectionné les bénéficiaires sur la base des considérations globales de ses priorités politiques, la nécessité de renforcer leur capacité de soin de santé et les relations bilatérales», a expliqué le ministère dans un communiqué de presse.

«Il décidera d'augmenter ou non le nombre de pays en fonction de la demande pour une telle coopération», a-t-il ajouté.

Le ministère mettra en œuvre le nouveau programme d'APD en étroite collaboration avec d'autres agences, y compris le ministère de la Santé, l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) et la Fondation coréenne pour la santé et la médecine internationales (KOFIH).

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page