Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 29 juin -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a décrit ce lundi les mémoires de l'ancien conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, John Bolton, comme étant empreints d'une perspective d'«extrême droite».

La ministre a fait son premier commentaire sur la publication lors d'une réunion parlementaire, alors que les mémoires ont fait naître une controverse croissante sur la diplomatie nucléaire avec la Corée du Nord.

Kang a déclaré que «The Room Where It Happened» est «un livre qui montre clairement une perspective d'extrême droite».

«Il est clair que Bolton a conseillé le président à travers le prisme de l'extrême droite», a-t-elle déclaré, répondant à la question d'un député.

«Il semble que son point de vue ait influencé la politique américaine à l'égard de la Corée du Nord dans une mesure considérable», a-t-elle déclaré.

Dans son livre, Bolton dit qu'une grande partie de la diplomatie avec la Corée du Nord est théâtrale, manque de substance et n'aurait jamais pu porter ses fruits.

Le gouvernement sud-coréen a ouvertement critiqué le livre, affirmant que beaucoup de ses comptes rendus sont inexacts et déformés.

Bolton s'est défendu en disant que ce serait «causer du tort» au peuple sud-coréen de ne pas écrire la vérité.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page