Go to Contents Go to Navigation
Vidéos

SEOUL, 30 juin -- Stephen Biegun, secrétaire d'Etat adjoint et négociateur en chef du programme d'armes nucléaires de la Corée du Nord, prévoit de venir en Corée du Sud dès le mois prochain, ont annoncé ce mardi des sources diplomatiques.

Des responsables à Séoul et à Washington étaient en pourparlers pour organiser les détails du voyage envisagé, en tenant compte de diverses circonstances sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), selon les sources.

Un journal local a rapporté que Biegun était en train de planifier une visite à Séoul au début du mois prochain et que des responsables du ministère sud-coréen des Affaires étrangères étaient en discussion pour l'exempter d'un auto-isolement de deux semaines comme l'exigent les règles de quarantaine en vigueur en Corée du Sud.

«Une visite du secrétaire adjoint n'a pas encore été confirmée car de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Cela pourrait être en juillet ou en août», a indiqué une source.

Un officiel a indiqué que le ministère ne pouvait rien confirmer du voyage à ce stade.

Plus tôt ce mois-ci, le principal envoyé nucléaire de la Corée du Sud, Lee Do-hoon, s'est rendu à Washington et a rencontré Biegun. Les deux hommes auraient discuté de l'intensification des tensions avec la Corée du Nord à la suite de la destruction par Pyongyang du bureau de liaison intercoréen.

Lundi, à Washington, Biegun a déclaré lors d'un forum que les chances d'un autre sommet entre Trump et Kim avant l'élection présidentielle américaine seraient faibles, mais a réaffirmé que les Etats-Unis restaient prêts à s'engager avec le Nord.

«Nous pensons qu'il est encore temps pour les Etats-Unis et la Corée du Nord de faire des progrès substantiels dans la direction que nous pensons que les deux parties veulent prendre», a-t-il mis en avant.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page