Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 02 juil. -- Le président Moon Jae-in a souligné ce jeudi l'importance de relancer le secteur de la vente au détail en Corée du Sud, alors que le pays s'efforce de contrer l'impact économique de la pandémie de Covid-19.

Le président a pris part à une campagne nationale visant à promouvoir la vente de produits fabriqués par des entreprises locales, des conglomérats aux magasins familiaux.

Moon a souligné que la consommation intérieure est l'un des deux piliers de la quatrième économie d'Asie, avec les exportations.

«Cependant, les deux ne vont pas bien», a déclaré le président lors d'un événement organisé dans le cadre de la campagne «Korea Donghaeng Sale». Le mot coréen «Donghaeng» signifie «aller ensemble». Celle-ci s'est déroulée dans l'Arène olympique de gymnastique, également connue sous le nom de Dôme KSPO, dans l'est de Séoul.

Les exportations sud-coréennes ont fortement baissé en avril, mai et juin, par rapport à la même période l'année dernière, après l'apparition du nouveau coronavirus, a-t-il noté.

«Une chose heureuse est que la fourchette des baisses est de moins en moins sévère. Je m'attends à ce que la situation s'améliore considérablement au cours du second semestre de cette année», a-t-il déclaré.

Bien qu'il y ait une limite à la reprise des exportations, qui dépend également des autres pays, la consommation intérieure peut être déterminée localement, a-t-il ajouté.

«Dans le passé, l'épargne était un acte de patriotisme, mais maintenant c'est au tour de la consommation», a déclaré le président.

Il a comparé à un relais une série d'initiatives visant à stimuler la demande intérieure.

Son gouvernement progressiste a déjà distribué des paiements d'urgence en espèces allant jusqu'à 1 million de wons (830 dollars) à chaque foyer du pays en réponse à la pandémie de Covid-19.

Moon a décrit la campagne de vente au détail de deux semaines qui a démarré le 26 juin comme le deuxième «joueur» du relais.

Le troisième serait un autre budget de relance proposé par le gouvernement, a-t-il ajouté, qui doit être approuvé par l'Assemblée nationale.

Il a également déclaré que la mise en quarantaine réussie des personnes infectées par le coronavirus et le traitement sont un raccourci essentiel à la reprise économique.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page