Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 06 juil. -- SK Telecom Co., le premier opérateur mobile du pays, a commencé à mettre fin à son service 2G lundi, après avoir reçu l'autorisation du gouvernement le mois dernier de supprimer le réseau vieux de 25 ans.

L'opérateur mobile a déclaré avoir commencé à déconnecter ses bornes 2G dans huit provinces et à la ville de Sejong. Il éliminera le service dans les autres régions du pays d'ici le 27 juillet.

Le réseau, lancé en 1996, était à l'abandon ces dernières années avec le lancement de meilleurs réseaux, dont le service 5G.

A la fin du mois de mai, environ 860.000 appareils mobiles étaient connectés à la 2G, représentant seulement 1,2% des 69 millions d'abonnés au téléphone mobile, incluant des abonnements multiples, dans le pays, ont montré des données du ministère de la Science et des TIC. SK Telecom compte environ 380.000 utilisateurs du réseau 2G.

La fin du service 2G, cependant, fait face à la résistance d'un petit groupe composé d'usagers de la 2G qui sont donc forcés de changer de numéro de téléphone et d'utiliser un autre réseau.

Après juin 2021, les trois premiers chiffres des numéros de téléphone des usagers 2G de SK Telecom qui commencent par 011 et 017 seront changés à 010, utilisés pour les téléphones mobiles 3G ou plus récents.

Le mois dernier, la Haute Cour de Séoul a rejeté la plainte déposée par un groupe civique composé de 633 membres contre l'opérateur mobile, mais le groupe a déclaré qu'il porterait l'affaire devant un tribunal d'instance supérieure.

Il déposera également une demande d'ordonnance provisoire pour suspendre la fin du service 2G de SK Telecom.

La dernière décision de SK Telecom intervient après que KT Corp., le deuxième plus grand opérateur mobile du pays, a mis fin au service 2G en 2011. LG Uplus Corp. devrait suivre son grand rival.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page