Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 07 juil. -- Samsung Electronics Co. a fait part ce mardi de ses estimations concernant ses résultats financiers du deuxième trimestre, dépassant les prévisions, alors que la forte demande pour les puces mémoire a apparemment contrebalancé la baisse des ventes de smartphones sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans son rapport, le géant technologique sud-coréen a estimé son bénéfice d'exploitation à 8.100 milliards de wons (6,7 milliards de dollars) pour la période avril-juin, en hausse de 22,7% par rapport aux 6.600 milliards de wons affichés un an plus tôt.

Le bénéfice d'exploitation du deuxième trimestre est bien supérieur au consensus du marché de 6.800 milliards de wons dans une enquête menée par Yonhap Infomax, la branche financière de l'agence de presse Yonhap, auprès de 10 maisons de courtage sud-coréennes pendant ces deux dernières semaines.

Samsung a prévu que ses ventes du deuxième trimestre atteindraient 52.000 milliards de wons, en repli de 7,3% en glissement annuel. Le chiffre est légèrement au-dessus de l'estimation moyenne de 51.600 milliards de wons.

Ses résultats financiers ont montré que la marge opérationnelle de Samsung pourrait s'élever à 15,6% au deuxième trimestre, la plus élevée depuis le quatrième trimestre de 2018.

Samsung, le plus grand vendeur de puces mémoire et de smartphones au monde, n'a pas précisé les résultats pour chaque activité, en indiquant qu'il annoncera les résultats détaillés plus tard ce mois-ci.

Des analystes locaux ont dit que l'activité de semi-conducteurs de Samsung a dirigé l'ensemble des performances de l'entreprise au deuxième trimestre alors que la demande pour les puces destinées aux centres de données est restée solide durant la période de confinement au niveau mondial.

«Comme on l'a vu au premier trimestre, tous les produits de puces mémoire ont vu leurs prix et exportations augmenter», a expliqué Moon Ji-hye, analyste chez Shinyoung Securities.

Selon DRAMeXchange, un traqueur du cabinet d'études de marché TrendForce, le prix contractuel d'un DDR4 DRAM de 8 Go, le prix de référence pour la catégorie, a augmenté pour le cinquième mois consécutif, de 2,84 dollars en janvier à 3,31 dollars en mai, mais ses gains sont restés presque plats en juin.

Certains analystes ont prédit que l'activité de puces de Samsung pourrait afficher environ 5.000 milliards de wons de bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre, ce qui serait son plus haut niveau depuis le quatrième trimestre de 2018 durant lequel le fabricant a collecté 7.700 milliards de wons.

Il était prévu que l'activité mobile de Samsung connaîtrait une baisse de ses résultats, car la pandémie a affecté la demande pour ses smartphones et l'activité des appareils électroniques grand public a enregistré une performance médiocre au deuxième trimestre.

Cependant, ces deux divisions de Samsung pourraient avoir connu une meilleure performance que prévu depuis l'apparition de signes de rétablissement de la demande le mois dernier après que de grands pays ont commencé à rouvrir leur économie, ont dit les analystes.

«Il semble qu'un recul des ventes est inévitable pour les activités de Samsung», a estimé Lee Su-bin, analyste chez Daishin Securities. «Mais, ses divisions mobiles et appareils électroniques grand public pourraient améliorer leur marge opérationnelle avec une réduction des coûts de marketing.»

La division écrans de Samsung devait être excédentaire de nouveau alors que l'entreprise a déclaré avoir été dans le vert au deuxième trimestre. L'activité a affiché 290 milliards de wons de perte d'exploitation au premier trimestre.

Des analystes ont prévu que le bénéfice d'exploitation dans cette branche pourrait être de 900 milliards de wons au deuxième trimestre, malgré les clients qui n'ont pas reçu les volumes contractés d'écrans.

Pour le troisième trimestre, les analystes ont indiqué que l'activité de puces de Samsung ne pourrait pas continuer sa forte croissance dans un contexte où ses principaux clients pourraient contrôler le niveau de leurs stocks, mais ils ont prévu un rétablissement solide de ses activités mobiles, écrans et appareils électroniques grand public.

«Au troisième trimestre, l'entreprise devrait voir une hausse des exportations de ses smartphones et téléviseurs alors que son unité d'écrans pourrait enregistrer plus de ventes d'écrans AMOLED, car ses clients produiront de nouveaux téléphones», a analysé Song Myung-sup de HI Investment & Securities. «L'entreprise devrait connaître une baisse des prix des puces DRAM et flash NAND, mais le lancement de nouveaux appareils mobiles et consoles de jeux pourrait diriger une augmentation des expéditions.»

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page