Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Le dirigeant nord-coréen à Kumsusan pour l'anniversaire du décès de Kim Il-sung

08.07.2020 à 09h27 replay time00:38

Regarder la prochaine

SEOUL, 08 juil. -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu au Palais du Soleil de Kumsusan où se trouve son défunt grand-père et le fondateur de la nation, Kim Il-sung, afin de marquer l'anniversaire de son décès, a rapporté ce mercredi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim a rendu un hommage au mausolée où repose son corps embaumé, selon la KCNA. Y est aussi conservé le corps du défunt dirigeant Kim Jong-il, le père du dirigeant actuel.

La visite a été organisée pour marquer le 26e anniversaire du décès de Kim Il-sung qui a disparu en 1994. La date de la visite n'a pas été mentionnée mais la KCNA rapporte normalement les activités du dirigeant un jour après que celles-ci ont eu lieu.

«Le dirigeant suprême, avec des participants, a rendu un vif hommage devant les statues des anciens présidents», a indiqué la KCNA en se référant à ses défunts grand-père et père.

«Les participants ont durci leur volonté de fer pour maintenir les idées et les exploits révolutionnaires des anciens présidents et montrer entièrement au monde entier la force de la Corée socialiste puissante et digne où les rêves et les idéaux du peuple se réalisent sous le leadership du dirigeant suprême», a-t-elle ajouté.

Il a été accompagné par de hauts membres de son entourage, dont le numéro deux du régime, Choe Ryong-hae, Pak Pong-ju, premier vice-président de la Commission des affaires de l'Etat, et le Premier ministre Kim Jae-ryong, selon la KCNA.

La visite de Kim au mausolée a coïncidé avec le voyage de l'envoyé nucléaire américain Stephen Biegun en Corée du Sud pour discuter des moyens de dénucléariser la Corée du Nord. La KCNA n'a rien dit concernant les Etats-Unis.

La Corée du Nord a répété n'avoir aucune intention de discuter avec les Etats-Unis, en rejetant la possibilité de reprise du dialogue avec les Etats-Unis avant l'arrivée de Biegun en Corée du Sud.

Les discussions nucléaires sont au point mort depuis le sommet sans accord entre Kim et le président américain Donald Trump en février de l'année dernière. Les deux hommes ne sont pas parvenus à trouver un terrain d'entente sur l'étendue de la dénucléarisation de Pyongyang et les concessions de Washington, comme un allégement des sanctions.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page