Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 14 juil. -- Le président Moon Jae-in a dévoilé ce mardi 10 projets numériques et verts phares de son ambitieux plan de «New Deal» destiné à transformer la Corée du Sud en un «pays à l'avant-garde» avec une économie bas carbone.Le président s'adressait au peuple lors d'une cérémonie à Cheong Wa Dae pour présenter les grandes lignes de la nouvelle initiative de son gouvernement, baptisée «New Deal à la coréenne». Celui-ci est le clou des efforts de l'administration Moon pour surmonter rapidement la crise liée à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et préparer l'ère post-coronavirus.

Le chef de l'Etat a noté que le plan représentait la volonté forte du gouvernement de changer fondamentalement la Corée du Sud d'une «économie suiveuse» en une «économie à l'avant-garde», d'une économie dépendante du carbone en une économie bas carbone, d'une société inégale en une «société inclusive».

La transition aura lieu plus particulièrement dans 10 domaines à savoir le barrage de données, le gouvernement d'intelligence artificielle, les infrastructures de soins de santé intelligents, la rénovation écologique, les énergies vertes, la mobilité du futur respectueuse de l'environnement, l'école intelligente verte, le jumeau numérique, la numérisation des infrastructures publiques et le complexe industriel vert intelligent, a-t-il dit.

«Le gouvernement promet un investissement (de taille) sans précédent dans la version coréenne du New Deal», a-t-il déclaré. «Il investira directement 114.000 milliards de wons de fonds de l'Etat d'ici 2025», a-t-il dit avant d'ajouter que le total des investissements atteindra 160.000 milliards de wons si les dépenses du secteur civil et des administrations régionales sont incluses.

Il a prévu que 1,9 million d'emplois seraient créés d'ici l'année en question.

D'ici 2022, année où le quinquennat du président se terminera, son administration projette de dépenser 49.000 milliards de wons afin de créer 890.000 emplois. Moon a promis des «changements tangibles» d'ici l'année cible.

«J'espère que la version coréenne du New Deal sera une nouvelle opportunité pour ceux qui ont besoin de travail», a affirmé Moon.

Il a ajouté que le New Deal coréen continuerait même sous la prochaine administration.

«La version coréenne du New Deal, annoncée aujourd'hui, est le début de la grande transformation de la république de Corée», a-t-il souligné en faisant référence au nom officiel du pays.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page