Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 30 juil. -- Deux projets de loi de grande envergure sur l'immobilier ont été adoptés ce jeudi par l'Assemblée nationale en séance plénière. Ces derniers visent à renforcer les droits des locataires face à la flambée des prix de l'immobilier.

L'envolée des prix de l'immobilier a alimenté le mécontentement à l'égard du gouvernement Moon Jae-in, malgré ses efforts désespérés pour rendre les logements plus abordables, notamment à Séoul.

Le gouvernement a annoncé le 10 juillet des mesures pour augmenter la taxe foncière pour les propriétaires de logements multiples, la dernière action en date pour freiner la flambée des prix.

La nouvelle législation sur les baux de logement permettra aux locataires de renouveler leur bail jusqu'à deux années supplémentaires par rapport aux deux premières années garanties par la loi actuelle.

Les propriétaires de logements ne pourront refuser aux locataires leur droit au renouvellement que lorsque les propriétaires eux-mêmes ou les membres de leur famille proche emménagent.

L'adoption de ces projets de loi par le Parlement a été principalement soutenue par le Parti démocrate (PD) au pouvoir, qui détient 176 des 300 sièges de l'Assemblée.

Cependant, en boycottant le vote, le principal parti d'opposition, le Parti unifié du futur (PUF), a accusé le parti au pouvoir de forcer le passage des projets de loi controversés.

Les deux projets de loi, une révision de la loi sur la protection des baux d'habitation et une révision de la loi sur la protection des baux d'immeubles commerciaux, fixent également un plafond de 5% aux augmentations de loyer lorsque les contrats de bail d'habitation sont prolongés.

Sur les 187 députés présents, une majorité absolue de 185 a voté en faveur du premier projet de loi et le second a reçu 186 voix de soutien.

Le gouvernement doit tenir une réunion vendredi matin, présidée par le Premier ministre Chung Sye-kyun, pour approuver les projets de loi, qui entreront en vigueur dès leur approbation finale par le président et leur publication au journal officiel.

Ces derniers font partie des «trois lois sur les baux» conçues par les députés pour contenir la flambée des prix des loyers.

Un autre projet de loi, qui oblige les propriétaires à déclarer leurs contrats de location au gouvernement, devrait être soumis au vote lors d'une session plénière du Parlement prévue mardi prochain.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page