Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 30 juil. -- Le ministère de l'Unification a indiqué ce jeudi avoir approuvé l'envoi en Corée du Nord par une organisation privée de produits de quarantaine pour lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

L'autorisation concerne l'envoi de désinfectants, combinaisons de protection et kits de dépistage d'une valeur de 800 millions de wons, (668.900 dollars), a fait savoir une source du ministère.

Selon le responsable, les produits seront envoyés par un institut de coopération économique intercoréenne qui a demandé préalablement l'autorisation d'envoyer les articles en Corée du Nord. Pyongyang n'a pas encore annoncé l'apparition du coronavirus sur son sol, bien qu'il renforce les contrôles afin de prévenir la pandémie.

Le gouvernement n'a pas indiqué qui recevra ces produits.

«Le ministère examine tous les documents concernés, y compris l'accord signé avec le Nord et le financement, et il détermine si tout est en ordre», a expliqué la source. Elle a indiqué que les caméras thermiques ne sont pas incluses dans les articles à envoyer en Corée du Nord.

L'institut privé qui travaille pour promouvoir les échanges économiques entre les deux Corées a aussi obtenu l'autorisation le 17 juillet d'envoyer des caméras thermiques pour détecter les personnes ayant de la fièvre, un des symptômes du Covid-19, de la part de l'organisme onusien en charge de surveiller la mise en œuvre des sanctions imposées contre le Nord, pour les utiliser dans les écoles, ports et hôpitaux de la province du Pyongan du Nord.

C'est la première fois qu'une organisation sud-coréenne reçoit l'autorisation d'envoyer des produits en Corée du Nord après que Lee In-young a officiellement été nommé ministre de l'Unification cette semaine. Lee a dit vouloir travailler avec la Corée du Nord pour prévenir la propagation du coronavirus dans le pays.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page