Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 31 juil. -- La Corée du Nord a intensifié ses efforts antivirus à Pyongyang en installant plus de postes de garde pour restreindre l'accès à la capitale, a rapporté ce vendredi le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun, après que le dirigeant Kim Jong-un a ordonné le confinement d'une ville frontalière en raison de craintes virales après le retour d'un transfuge de Corée du Sud.

La Corée du Nord a adopté un «système d'urgence maximale» contre le coronavirus et a annoncé le confinement total de la ville de Kaesong après qu'un «fugitif» est rentré à la ville frontalière avec des symptômes du Covid-19.

«Le QG d'urgence antiépidémique de la ville de Pyongyang a installé plus de postes de garde aux principales entrées et points frontaliers à Pyongyang, notamment à des stations de métro et arrêts d'autobus de longue distance», a fait savoir le Rodong Sinmun dans un article.

La Radio centrale nord-coréenne (KCBS) a également rapporté qu'environ 40 postes de garde avaient été nouvellement installés à Pyongyang, en disant que des mesures nécessaires sont établies pour surveiller étroitement le déplacement des autobus et passagers à l'intérieur et en dehors de la capitale.

La Corée du Nord continue à revendiquer qu'aucun cas d'infection n'a été rapporté sur son territoire, mais elle maintient des contrôles sévères aux frontières et des efforts de quarantaine pour contenir le virus depuis janvier. Pyongyang a décrit sa lutte contre le virus comme une «affaire politique» qui déterminera le destin du pays.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page