Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 31 juil. -- Le taux de croissance de l'économie nord-coréenne pour 2019 a été estimé à 0,4%, marquant la première progression en trois ans grâce à l'augmentation des exportations que le régime communiste a affichée malgré une panoplie de sanctions internationales restreignant son commerce extérieur, a analysé ce vendredi la Banque de Corée (BOK).

«Le produit intérieur brut (PIB) de la Corée du Nord a augmenté de 0,4% en 2019. (La croissance) est devenue positive de justesse pour la première fois en trois ans depuis 2016, année où il a progressé de 3,9%», a déclaré la BOK dans un rapport.

La banque centrale établit tous les ans son estimation de croissance économique du Nord en se basant sur des données liées, la plupart des estimations.

Le royaume ermite a cessé de publier son taux de croissance au début des années 60 et fournit peu de données économiques aux agences internationales comme les Nations unies.

Selon les estimations de la BOK, les exportations nord-coréennes ont bondi de 14,4% en glissement annuel pour atteindre 280 millions de dollars l'année dernière alors que ses importations ont crû de 14,1% à 2,97 milliards de dollars.

Ces chiffres interviennent sur fond de diverses sanctions imposées par le Conseil de sécurité des Nations unies et les Etats-Unis afin de sanctionner le Nord pour ses provocations nucléaires et balistiques.

Les sanctions interdisent tout acheminement à destination et en provenance du Nord d'équipements et matières susceptibles d'être utilisés dans la fabrication d'armes, ainsi que les exportations nord-coréennes de charbon, principale source de devises du pays communiste.

En 2019, les exportations de montres et composants du Nord ont bondi de 57,9% alors que ses expéditions vers l'étranger de chaussures, chapeaux et perruques ont crû de 43% sur un an, selon la BOK.

Ses importations de produits textiles ont augmenté de 23,6% sur un an alors que celles de produits en plastique et caoutchouc ont progressé de 21,3%.

Cette légère croissance positive est attribuable aussi à l'augmentation de la production dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche et de la forêt qui a affiché une croissance de 1,4% en 2019.

Sa production dans le secteur minier a reculé de 0,7% en rythme annuel alors que son industrie manufacturière s'est contractée de 1,1%, a-t-elle ajouté.

Le revenu national brut (RNB) du Nord est estimé à 35.600 milliards de wons (29,9 milliards de dollars) pour 2019, représentant 1,8% de celui de la Corée du Sud.

Son revenu par habitant s'élèverait à environ 1,4 million de wons, soit 3,8% du chiffre correspondant pour le Sud, a détaillé la BOK.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page