Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

WASHINGTON, 03 août -- Le département d'Etat américain a nommé Donna Welton au poste d'envoyé pour les négociations sur le partage des coûts de la défense avec la Corée du Sud et d'autres pays, a annoncé lundi un porte-parole du département.

Donna Welton, qui a été récemment chef de mission adjointe à l'ambassade des Etats-Unis en Afghanistan, succédera donc à Jim DeHart, qui a été désigné la semaine dernière coordinateur pour la région arctique.

«En tant que successeur de DeHart, Welton reprendra là où Jim s'est arrêté concernant l'Accord sur les mesures spéciales (SMA) avec la ROK (république de Corée), l'accord sur le soutien du pays hôte (HNS) avec le Japon et toutes les autres coopérations et négociations sur le partage des coûts en matière de défense que nous menons», a déclaré le porte-parole à l'agence de presse Yonhap.

Les négociations sur le partage des coûts de la défense entre Séoul et Washington sont à l'arrêt depuis plusieurs mois alors que les Etats-Unis demandent une hausse importante de la contribution de la Corée du Sud aux coûts liées au stationnement des 28.500 soldats américains dans la péninsule.

En vertu du précédent accord d'un an qui a expiré à la fin de décembre 2019, la Corée du Sud avait accepté de payer 870 millions de dollars.

Pour cette année, les Etats-Unis demandent 1,3 milliard de dollars, soit un bond de 50% par rapport à l'année dernière, tandis que la Corée du Sud maintient qu'elle ne peut augmenter son paiement que de 13%.

Des médias du Japon avaient rapporté plus tôt la nomination de Welton en disant qu'elle dirigera les négociations sur l'accord de partage des coûts de la défense entre les deux pays qui doit être renouvelé en mars.

Welton est connue comme une expert du Japon et parle couramment le japonais. Elle a travaillé précédemment à Tokyo, Nagoya et Sapporo au Japon et aussi comme conservatrice de l'art japonais au Metropolitan Museum of Art à New York.

En tant que diplomate, Welton a plus de 25 ans d'expérience et travaillé dans plusieurs pays, dont la Finlande et l'Indonésie, ainsi que pour la mission diplomatique américaine aux Nations unies.

Elle a étudié le coréen, l'indonésien et l'allemand.

Ce remaniement est survenu sur fond de spéculations renouvelées selon lesquelles les Etats-Unis pourraient retirer des troupes de la Corée du Sud si les négociations sur le partage des coûts continuent à rester dans l'impasse.

Le Wall Street Journal a rapporté récemment que le Pentagone avait présenté à la Maison-Blanche des options pour réduire les troupes en Corée du Sud en mars.

«Le président (Donald) Trump a déjà rejeté un accord provisoire une fois, donc on ne sait pas bien quel pouvoir discrétionnaire aura la nouvelle négociatrice», a dit une source diplomatique, en se référant à un accord qui avait été presque conclu pour accroître la contribution de Séoul de 13%.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page