Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 05 août -- Les dommages causés par les fortes pluies qui frappent les régions de Séoul et centrale continuent à s'accumuler ce mercredi, alors que des précipitations sont prévues jusqu'à la semaine prochaine.

Les pluies torrentielles ont fait 15 morts et 11 disparus jusqu'à présent, selon le QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité. Près de 1.600 personnes ont été forcées de quitter leur domicile et, parmi elles, les deux tiers sont basées dans les province du Chungcheong du Sud et du Nord.

Les dégâts matériels se sont poursuivis, avec 4.281 installations publiques et privées endommagées à travers le pays. Quelque 1.300 foyers ont été submergés par les eaux ou enterrés, et des dommages dans 705 entrepôts et étables ont été également rapportés.

De plus, 936 routes et ponts ont également subi des dégâts à cause des fortes pluies. Un total de 277 glissements de terrain ont été signalés et des infrastructures essentielles, comme des installations de distribution d'eau et des voies de chemin de fer, ont également été affectées.

Un total de 6.128 hectares de terres agricoles ont été submergés par les eaux et 300.000 têtes de bétail ont été tuées, selon le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Pour restaurer les équipements endommagés et aider les personnes sinistrées, le gouvernement a mobilisé plus de 48.800 secouristes et bénévoles ainsi que près de 5.800 pièces de machinerie lourde, telles que des pelleteuses et pompes à eau.

Tandis qu'environ 55% des installations endommagées ont été restaurées provisoirement, 37 routes, dont le pont Jamsu, reliant les parties sud et nord de la capitale sur le fleuve Han, sont restées fermées. Six voies ferroviaires, dont les lignes Chungbuk, Taebaek et Yeongdong, sont partiellement ou entièrement suspendues.

Des interdictions d'entrée sont maintenues pour 251 chemins de randonnée dans neuf parcs nationaux, ainsi que 16 passages souterrains et 93 parkings situés près de ruisseaux et rivières, afin de prévenir des accidents.

Pour prévenir des inondations, de grands barrages à travers le pays ont commencé à déverser des eaux, alors que le niveau augmente rapidement.

La Société des eaux coréennes (K-water) a commencé à ouvrir des vannes du barrage de la rivière Soyang, dans la province du Gangwon, à 15h pour le première fois en trois ans.

Ce déversement devrait faire monter davantage le niveau du fleuve Han. Le barrage, construit en 1973, a été ouvert 14 fois. Il s'agit de la 15e ouverture de vannes.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Chung Sye-kyun a ordonné au ministère de l'Intérieur et de la Sécurité d'examiner rapidement une proposition pour déclarer les provinces du Gyeonggi et du Chungcheong du Nord et du Sud «zones de catastrophe spéciales».

Les zones de catastrophe spéciales sont désignées à la demande des gouverneurs provinciaux. Quand une demande est acceptée par le ministère de l'Intérieur, elle doit ensuite être approuvée par le Premier ministre et le président.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page