Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 05 août -- Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo a déclaré ce mercredi que l'armée va accélérer le développement de nouveaux missiles, tels que les missiles hypersoniques et les missiles guidés de précision, face à la menace nucléaire et balistique croissante posée par la Corée du Nord.

Le ministre a fait cette remarque lors d'une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la fondation de l'Agence pour le développement de la défense (ADD), une semaine après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que Pyongyang «ne cessera jamais de perfectionner la plus puissante capacité de défense nationale».

«L'armée va accélérer le développement technologique de ses systèmes d'armes guidées de haute précision, de missiles à longue portée et hypersoniques, d'ogives de grande puissance et d'un système de navigation par satellite de type coréen», a déclaré Jeong.

L'ADD développe les missiles balistiques et de croisière Hyunmoo, le missile antinavire Haeseong, le missile sol-air Cheongung, l'obusier automoteur K9, le char de combat K2 et d'autres armes bien connues, dont certaines sont exportées.

Le président Moon Jae-in a visité le mois dernier le siège de l'agence à Daejeon, à quelque 160 km au sud de Séoul, et l'a félicitée d'avoir développé un missile balistique ayant «une portée suffisante et la plus grande ogive au monde», en faisant semble-t-il référence au Hyunmoo-4.

Jeong a déclaré que l'armée est maintenant dans une «nouvelle phase» de sa réponse aux provocations nucléaires et balistiques de la Corée du Nord.

La Corée du Sud a annoncé la semaine dernière qu'elle était désormais en mesure de développer des fusées spatiales à propergol solide dans le cadre des nouvelles directives sur les missiles adoptées avec les Etats-Unis, disant que cela devrait contribuer à améliorer considérablement les capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) de l'armée.

«L'armée continuera à se concentrer sur le renforcement de sa puissance et sur le développement de systèmes d'armes de pointe en menant une réforme basée sur les dernières technologies», a déclaré Jeong.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page