Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 10 août -- La Corée du Sud a abaissé ce lundi l'alerte voyage pour la province chinoise du Hubei, l'épicentre d'origine de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), alors que la situation s'est stabilisée et que la demande de voyages augmente, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

L'avertissement de voyage «rouge» pour le Hubei, signifiant «retrait recommandé», a été levé, et la province est maintenant sous l'avis de voyage spécial appliqué au reste du territoire chinois, a indiqué le ministère dans un communiqué de presse.

«Nous avons tenu compte du fait que la situation virale dans la province du Hubei est gérée à un niveau stable équivalent à ceux d'autres régions de Chine, et que nos ressortissants qui y sont basés, les travailleurs indépendants et les étudiants internationaux espèrent y retourner», a fait savoir le ministère.

Le gouvernement avait émis l'alerte rouge aux voyageurs pour le Hubei le 25 janvier dans l'une de ses premières mesures pour empêcher la propagation du virus au début de la pandémie.

A la fin du mois de mars, Séoul a publié l'avis spécial aux voyageurs pour tous les pays étrangers, à l'exception de ceux qui sont déjà en état d'alerte plus élevée, alors que la pandémie s'est installée dans le monde entier.

Pendant ce temps, le ministère a porté l'alerte voyage à «rouge» pour les zones frontalières de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie, après que de nouvelles tensions se sont intensifiées entre les deux anciennes républiques soviétiques dans un contexte de différend territorial de plusieurs décennies sur une région azerbaïdjanaise prise par des séparatistes arméniens.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page