Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 11 août -- Le président Moon Jae-in a appelé ce mardi le gouvernement à mobiliser toutes les ressources disponibles pour une réparation rapide des dommages causés par les inondations dans plusieurs parties de la Corée du Sud.

«Maintenant, il est temps de concentrer tous les efforts pour réparer les dommages. Ce qui importe dans la réparation des dommages, c'est la rapidité», a-t-il souligné durant une réunion du cabinet à Séoul.

Il a demandé ensuite l'utilisation de «toutes les ressources disponibles, dont le fonds de réserve et de secours pour les catastrophes».

Ses ordres ont été formulés dans un contexte où le pays a subi des dommages comme rarement vus au cours de ces dernières années à cause d'inondations.

La saison de la mousson s'est poursuivie pendant 49 jours dans le pays. L'Agence météorologique de Corée (KMA) prévoit plus de pluies à Séoul, dans ses régions environnantes et dans l'est de la province du Gwangwon pour ce week-end.

Un total de 42 personnes sont mortes ou portées disparues à travers le pays et plus de 7.500 habitants ont été déplacés en raison des fortes pluies qui ont commencé au début de ce mois-ci, selon des données officielles publiées ce matin.

Il a aussi ordonné aux fonctionnaires de maintenir le système d'urgence jusqu'à la fin de la plus longue mousson que n'ait jamais connue le pays.

«La mousson n'est pas encore finie, même si elle est dans la dernière étape», a-t-il déclaré, en exhortant les officiels gouvernementaux à ne pas baisser la garde.

«Le sol est déjà très affaibli et le niveau d'eau des barrages et des rivières a augmenté au niveau le plus élevé. S'il y a plus de pluies torrentielles ici, il y aura des dommages plus graves», a-t-il dit.

Le président a proposé des mesures de moyen et long termes contre les catastrophes naturelles qui «peuvent se produire à tout moment de façons répétitive et imprévisible à cause du changement climatique dans le monde entier».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page