Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 12 août -- La Corée du Sud a perdu environ 277.000 emplois en juillet, marquant une baisse du nombre de personnes employées pour le cinquième mois consécutif, alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) a entravé les activités commerciales, ont révélé ce mercredi des données de Statistique Corée (KOSTAT).

Le taux de chômage du pays a augmenté en glissement annuel de 0,1 point de pourcentage à 4% en juillet et le nombre de personnes employées est tombé à 27,1 millions, selon les données compilées par KOSTAT.

Il s'agit de la baisse la plus longue depuis les huit mois de recul qui ont été enregistrés en 2009 sur fond de crise financière mondiale. Le taux de chômage a été aussi le plus élevé pour un mois de juillet depuis 2000.

Le taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 29 ans a atteint 9,7%, soit une contraction de 0,1 point de pourcentage en glissement annuel.

«Il est significatif que la situation liée à l'emploi s'améliore depuis mai», a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki, sur un réseau social.

Les fortes pluies, qui ont été observées récemment dans le pays, ont eu toutefois un impact négatif sur le rétablissement économique.

La saison de la mousson s'est poursuivie pendant près de 50 jours dans le pays, un record de durée. Ce mois-ci, les pluies ont fait 33 morts et neuf disparus, et pas moins de 7.600 personnes ont été déplacées de leur logement.

«Il est aussi regrettable que les chiffres concernant l'emploi des jeunes adultes restent faibles et que les industries qui nécessitent des interactions en face à face, tels que les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie, soient toujours confrontés à des difficultés», a-t-il ajouté.

L'apparition de cas de Covid-19 a touché fortement les travailleurs temporaires, leur nombre ayant plongé de 395.000 en juillet, selon les données. Les travailleurs journaliers ont vu le nombre de leurs emplois diminuer de 44.000 pendant la même période.

Le nombre total de chômeurs a atteint 1,13 million en juillet, représentant un bond de 41.000 en rythme annuel. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis les 1,47 million du même mois de 1999.

L'augmentation du nombre de personnes au chômage concerne principalement ceux âgés de 40 ans et plus.

Par industrie, les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont enregistré une perte de 225.000 emplois le mois dernier et celui du commerce de gros et détail a vu 127.000 postes disparaître.

«Une contraction dans ces domaines a eu lieu car les gens s'abstiennent d'organiser des rassemblements ou de sortir à cause de la pandémie de virus et le nombre de touristes entrant dans le pays a chuté considérablement», a expliqué Chung Dong-myung, un haut officiel de KOSTAT.

A l'inverse, le secteur du bien-être a créé 161.000 emplois et celui de la logistique en a ajouté 58.000.

Le taux d'emploi des personnes âgées entre 15 et 64 ans a atteint 66%, en repli de 1,1 point de pourcentage sur un an.

Le nombre d'actifs s'est affaissé de 236.000 pour s'élever à 28,2 millions, tandis que celui des personnes inactives a bondi de 502.000 à 16,5 millions, ont montré les données.

Il est largement prévu que la pandémie de Covid-19 aura un impact considérable sur le marché local de l'emploi durant le deuxième semestre compte tenu du décalage d'un ou deux trimestres dans le cas d'une crise économique.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page